Hetalia Last Judgment
Depuis toujours l'humanité à mené une longue quête pour atteindre l'immortalité. Au cours du temps, les humains ont remarqués la présence d'individu ayant cette capacité de traversé le temps hors de l'échelle de vie humaine. Les nations.
AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 :: Terre désolée :: Ruine du monde :: Europe Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

MISSION: Voyage en Ecosse

avatar
Féminin
Messages : 7
Date d'inscription : 19/08/2018
Localisation : QG

Information
Vie Général:
25/25  (25/25)
Vie Mission:
25/25  (25/25)
Inventaire:
Mer 24 Oct - 20:54
MISSION: Voyage en Ecosse
Bon et bien voilà la fine équipe en route pour l’Écosse. La brune, assise à l'arrière de la voiture que l'écossais à trafiquer regarde un peu ses compagnon de voyage. Il y a tout d'abord l'écossais qu'ils étaient d'abord partie chercher pour ramener au QG, malheureusement le caractère entété de ce dernier à fait en sorte que finalement ils ont décidés de prendre la route avec lui. Ensuite il y avait l'irlandaise, le ressentie de la fidjienne envers la seconde fille du groupe est plutôt mitigé … elle ne la connaît pas assez pour juger. Et enfin le gallois, pauvre gallois qui lorsque la voiture avait démarré avait fini par craqué et avait pleuré. Neela pensa alors à ceux qui étaient resté au QG, elle pensa à Luvena qu'elle avait laissé là-bas. La jeune femme espérait qu'on saurait prendre soin de lui, qu'on lui donnerait quelques morceau de fruits ou de légumes et surtout qu'on accepterait de le mettre sous le pull pour pouvoir le garder au chaud.

Son regard se perdit par la fenêtre, c'est pensées toujours tournées vers le QG, les autres se demanderaient sûrement où ils étaient passées, si ils étaient toujours en vie. Elle se demanda un instant si elle manquerait à quelqu'un du QG avant de réalisé que la seule personne à qui elle pourrait peut être manqué était assise sur la banquette arrière à côté d'elle. Elle vient de nouveau attrapé la main du gallois.

Les paysages défilaient sous ses yeux, c'était des paysages inconnues pour elle et même si elle n'était pas très chaude à l'idée de partir en mission sans aucune préparation elle ne pouvait s’empêcher d'observer le dehors. C'était beau, mais elle trouvait que cela manquait de nature sauvage, tout était trop domestiqué même si elle remarquait que Mère Nature commençait à reprendre ses droits sur certains endroits. Les villages déserts étaient les plus difficile à traverser car ils portaient encore les marques de cette vie d'avant auquel ils aspiraient tous. Elle n'avait aucune idée de combien de temps ils leurs fraudaient pour atteindre l’Écosse, alors après avoir traverser les montagnes, les plaines en tout genre et un tunnel foutrement long et angoissant pour elle à cause du manque de lumière elle fini par pauser la question fatidiques, redouté des parents en voitures.

« On arrive quand ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Masculin
Messages : 61
Date d'inscription : 04/06/2018
Localisation : dans le QG

Information
Vie Général:
25/25  (25/25)
Vie Mission:
25/25  (25/25)
Inventaire:
Mer 24 Oct - 21:53


Voyage en Ecosse

ft. Neela, Brigh & Allistor

La portière arrière droite faisait un vacarme épouvantable. Clac clac clac. Elle tremblait à chaque kilomètre parcourut, elle tressaillait à chaque nid de poule traversé. Quelle idée de l'avoir claquée aussi fort, hein ? Elle était bousillée maintenant.

Pourtant, cela n'empêchait pas le gallois d'avoir le visage collé contre la vitre. Le regard vide, il voyait défiler le paysage sous ses yeux sans le regarder, il entendait le bruit du moteur sans vraiment l'écouter. S'il se trouvait physiquement dans la voiture, son esprit se trouvait à des lieux de là.

Il pensait à son cadet, au pauvre Arthur qu'ils avaient lâchement abandonné pour rejoindre l'Ecosse, pour répondre à un caprice rouquin. Les autres nations ? Aucune importance, ils n'en valaient pas la peine. Mais l'anglais, c'était son sang. Sa famille. Et Dieu seul savait à quel point le gallois pouvait s'en vouloir. Surtout après lui avoir fracassé la tête contre le lavabo. Il regrettait sa décision. Il aurait voulu que le Docteur vienne le chercher à bord de son TARDIS, qu'Hermione Granger lui file son putain de retourneur de temps... Il aurait voulu avoir une deuxième chance. Il aurait voulu que cela ne se passe pas comme ça.

Tout ça pour quoi ? Pour Allistor. Son frère aîné, qu'il aime et admire, et qui pourtant ne fait que le décevoir et qui lui avait imposé le pire dilemme de son existence. Tout ça à cause de quoi ? A cause du parasite, à cause de ce français qui détruit leur famille et qui est la cause de toutes leurs disputes.

Meredith renifla à nouveau. Chacune de ces tristes pensées lui donnait envie de chialer. Il en voulait à Allistor d'être impulsif et égoïste, il en voulait à Brigh de ne pas avoir réussit à le raisonner, il en voulait à Arthur d'avoir été con et possessif... Il en voulait à la Terre entière. A Dieu, même. Mais surtout, à lui-même. Et il s'auto-flagelait mentalement pour son inutilité et sa lâcheté.

Les doigts de la fidjienne vinrent trouver ceux du gallois et leurs mains s'entrelacèrent. La douce Neela. La forte Neela. Il était heureux de l'avoir à ses côtés. Plus que sa propre famille. Elle était ce fier rocher dressé au milieu d'un océan agité auquel il pouvait s'accrocher, mais également cette délicate fleur dans ce monde maculé de sang qui lui redonnait espoir. Elle était sa seule raison de tenir, maintenant qu'il avait tout perdu.

« J'en sais rien, c'pas moi qui conduit. »

Il n'avait pas parlé bien fort, sa voix était un peu éraillée par le chagrin. La réponse s'adressait à la fidjienne et même si elle était lourde de sarcasme contre l'écossais, Meredith n'avait aucune envie de lancer une nouvelle discussion avec ses aînés. Ce voyage imposé était déjà assez chiant comme ça.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 26
Date d'inscription : 23/04/2018

Information
Vie Général:
25/25  (25/25)
Vie Mission:
25/25  (25/25)
Inventaire:
Sam 27 Oct - 21:41
Voyage en Ecosseft. Brigh, Meredith et Neela


Pourquoi rien ne fonctionne comme on le voudrait ?! Le roux avait pourtant eu plusieurs heures d’avance sur eux ! bon d’accord... il était arrivé au village en pleine nuit... Et ce n’était pas le moment pour trafiquer une voiture...

Mais le lendemain si ! et il en avait essayé plusieurs, soit-elle ne démarrais pas, soit, elle était carrément démolie ou le meilleur arriver à la démarrer et au moment de se mettre en route... voir la jauge vide mouais… pas de quoi aller bien loin...retour de karma ? peut être voyez cela comme vous le voulez...

Et c’est peut-être à cause de cet acharnement que les autres avait réussi à lui mettre la main dessus... ou du moins à le trouver alors qu’il tentait une nième voiture.
Oh il ne faut pas croire, il y avait eu une grosse disputer mais ça ne changerait en rien le projet de roux, rentrer chez lui !

Il avait réussi à se mettre en route seul petit, minuscule, rikiki détails bien dérangeant pour lui... ils l’avaient suivi, enfin... avait choisi entre deux options, le suivre ou rentrer au QG sans lui. Option qu’il AURAIT PREFERER !!!

Mais naooonnn on ne laisse pas faire le roux ! au lieu de remonter à l’abris et retrouver l’anglais, naon... on le collait lui ! Et vous savez ce que c’est près de 1800 kilomètres avec trois ronchons en voiture ?! Un enfer ! un véritable enfer pour lui qui a les nerfs qui montent vite dans les tours.

Comme s’il n’avait pas assez de l’ambiance glacial entre mered et lui au QG, il la fallait maintenant en voiture pour vingt heures de route à l’entendre renifler et marmonner dans son dos. Au sens propre du terme. Parce que oui... le gallois était assis derrière lui, chouette non ?  Vous avez vu son regard dans le rétroviseur ? entre les yeux larmoyant de chien battu et le mode image sans le son gallois et la colère a peine contenue de l’écossais...

Bref ... ce n’était pas une cure de vie ce voyage. Traverser la France ça allait aller vite, le tunnel sous la manche il en avait l’habitude même si le plus dure cette fois... était qu’il y avait la fidjienne avec ... et le manque de lumière n’allait pas aider...Mais bon, ça avait été puis... l’arriver en Angleterre et cette maudite question !
Dans un peu plus de sept heures.

Sept longues, et interminable heures... Il regarde vers sa sœur soupirante un peu... épuiser, il avait plus de la moitié du trajet en comptant qu’il n’a pas dormit depuis un moment.
Tu tsent jusqu’à Edimbourg... ?

Lui non... il a atteint sa limite… Sept heures de voyage, de paysages qui défile sous les yeux... le cœur qui se serre en voyant l’état de ses terres. Son chez lui. Il avait l’état réel de son pays... il ne pourra plus imaginer des coins sauver... ceci... Était le revers de la médaille... contrairement aux autres... il avait le réel étendu des dégâts sous les yeux… Longue route ou il tentera de dormir un peu malgré un cœur lourd, de tout cela.
La délivrance arrivera au moment d’arriver dans Édimbourg même si c’était quasi une ville fantôme maintenant... il était en capital et il y avait un truc dans l’estomac qui le réchauffait...

Prend l’prochaine à droite, puis direct à gauche et gare toi dans l’allé.
Sortant de la voiture, le roux regarda sa maison... il ne voulait pas y entrer... mais il le fallait... et il se pencha vers al voiture prenant arc et flèche avant de fermer la porte. Allant vers sa porte d’entrée ouvrant ainsi la maison. L’électricité fonctionne miracle... il regarde les autres en silence avant de mettre les clefs sur la porte allant d’un pas lourd vers la chambre chercher des couvertures puis s’asseoir devant le feu ouvert le temps de l’allumer, restant muet. Un maigre confort pour tout le monde..Rien dans la maison n'avait changer depuis le jours de son départ, comme si rien n'était arriver.. et cela lui faisait bizarre d'être là, il aurait put être heureux, mais ce n'est pas le cas.


___________________________________________________

Je ronchonne en #000080
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 6
Date d'inscription : 17/07/2018

Information
Vie Général:
25/25  (25/25)
Vie Mission:
25/25  (25/25)
Inventaire:
Lun 29 Oct - 1:18
Mission : Voyage en Ecosse
Les garçons sont si compliqués, si chiants…
Mhaim, Daidi, pourquoi je suis la seule fille parmi vos enfants ? Vos fils sont insupportables, ils me gavent, j’avais moins de migraine en restant sur mon île à m’occuper de mes affaires.
Je pensais qu’avec la fin du monde qui approche ils se calmeraient un peu. Que le cerveau allait se reconnecter. Mais non… C’est plus facile de rendre la vue à un aveugle je pense.
La vie au QG est chiante, mes frères sont chiants, à faire des conneries, à se mettre en danger. J’aurai une attaque à cause d’eux à force !
La dernière connerie en date, c’est celle d’Allistor. Rien que d’y penser cela me fout les boules. Non mais très sérieusement. MONSEIGNEUR a décidé d’expédier ses miches dans sa patrie. Ouaaais bonne idée. Tout seul, dans un monde infecté par des créatures qui peuvent te bouffer. C’est l’équivalent de jeter un steak dans une forêt infesté de loup !
Il ne pouvait pas me parler clairement de ce projet ? Qu’on se prépare comme il faut, qu’on monte un groupe ? NO ! Et encore no ! J’ai dû courser ses miches avec Mered et la fille là… Attend… Fiji ? Fidji voilà ! Heureusement qu’on l’avait trouvé dans le village le plus proche entrain de bricoler une bagnole.
Et nous voilà, à 4 dans une voiture, en route pour l’Ecosse. Allistor était tellement décidé à foutre le camp, qu’on a pu prévenir personne. Bon Dieu qu’il est borné ! Si j’avais su qu’il serait devenu aussi chiant, je l’aurai latter depuis le bide à Mhaim. Il ne peut pas comprendre que je le laisserai pas risquer sa peau tout seul !

"Tu tsent jusqu’à Edimbourg... ?" 

Évidement. Je connais la route, et au moins je passerai ma colère sur le levier de vitesse. Au lieu d’avoir la soudaine envie de foutre tout le monde dans le coffre et de faire demi-tour ! Je presse quand même mon rouquin de frangin pour qu’il me passe le volant. Une fois installé, j’accélère. Je ne veux pas qu’on traîne. Plus vite on arrive à faire ce que Allistor avait entête plus vite on sera rentrée. Cela me fait quand même mal d’entendre Mered avoir le mal du pays. Je le comprend. Mais il ne faut pas le conforter dans ce genre d’idée morose. J’ai déjà décroché un Kirkland d’une corde, je compte pas en avoir un second. J’essayais de changer un peu les idées à l’intérieur de la voiture, avec des chansons et réflexions à deux ronds. Au fond cela me dérivait aussi du paysage que j’étais obligé d’observer. Je connais les terres de mes frères, et ça faisait mal de les voir comme ça. Allistor devait en souffrir, Mered devait être inquiet, et moi… J’étais morte d’inquiétude. Que resterait-il sur mon île ? Des squelettes ? Pense à autres choses ma grande.

"Prend l’prochaine à droite, puis direct à gauche et gare toi dans l’allé. "

Enfin arrivé...Conduire m’a autant épuisé que défouler. Mais je ne voulais pas le montrer, après tout nous sommes ici pour une chose, autant le faire au plus vite. J’entrais dans la maison en silence. Dieu que j’aurais aimé venir pour d’autres circonstances. J’observais tranquillement le salon, j’entendais le feu crépité. Ça aurait pu être reposant, surtout après ce grand trajet. Mais mon attention était ailleurs. Je fouillais le salon sans remords jusqu’à trouver… Cette chose. J’ai soufflé un bon coup dedans. Un air de cornemuse ça faire réagir non ?

___________________________________________________

Coimhéad fearg fhear na foighde. Beware of the anger of the patient man.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Féminin
Messages : 7
Date d'inscription : 19/08/2018
Localisation : QG

Information
Vie Général:
25/25  (25/25)
Vie Mission:
25/25  (25/25)
Inventaire:
Mar 30 Oct - 13:27
MISSION: Voyage en Ecosse


Sept heures ? Sept putain d'heures dans cette voiture où l'ambiance est plus mortel que les paysage désert de vie qui défilent sous ses yeux. A chaque kilomètre elle regrettait d'avantage d'avoir suivit le petit groupe, d'autant plus qu'elle se sentait un peu mise à part lors de ce road trip en famille. Après tout c'est vrai qu'est ce que elle venait faire là ? Ce n'était pas ses affaires mais elle voulait être avec l'écossais si il apprenait quelque chose sur les Sept, elle voulait être aussi près de Meredith qui souffrait de la situation. Elle aurait aimé lui remonter le moral et le faire rire, mais les choses était compliqué pour elle car une bonne partie du trajet fut de nuit. Oh bien sur il y avait la lumière des phares et celle du plafonnier que le gallois avait gentillement allumé … mais elle n'était pas rassurée. Sur les conseils de ses camarades de voyages elle s'allongea pour tenter de dormir avant la traversée du Tunnel.

Heureusement elle réussit à s'endormir, mais se réveillé en pleine traversée … ils n'étaient visiblement pas seuls dans se tunnel vu le bruit que la voiture produisait en percutant certaines créatures. La fidjienne, qui s'était allongée sur la banquette arrière resta agrippé au gallois, cachant son visage dans son pull pour ne pas paniqué. Le reste du trajet se passa sans encombre, même si elle se doutait que pour les trois autres voir les terres de leurs petits frères puis celle de leurs aînés dans cet état devait être difficile. Arrivée devant chez l'écossais elle descendit de voiture et s'étira longuement une fois qu'elle fut sur que la voie était libre. Elle qui avait rarement passé plus de 3h de suite en voiture, là elle venait de péter son record !

La jeune femme entra dans la maison et s'assit devant le feu, poussant un soupire de bien être. Elle remercia le roux pour la couverture et s'enroula dedans.

« Bon … on fait quoi maintenant ? »

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Masculin
Messages : 61
Date d'inscription : 04/06/2018
Localisation : dans le QG

Information
Vie Général:
25/25  (25/25)
Vie Mission:
25/25  (25/25)
Inventaire:
Mar 30 Oct - 21:38


Voyage en Ecosse

ft. Neela, Brigh & Allistor

Meredith ne fut ni soulagé, ni heureux d'avoir finalement passé le tunnel sous la Manche. S'il fallait mettre un nom sur le sentiment qui l'envahissait alors que la voiture filait à travers les campagnes anglaise, le gallois aurait choisit le terme "lassitude". Oui, il en était arrivé à un point où il n'en avait plus rien à foutre du reste du monde, de sa sœur braillant Sunday Bloody Sunday, d'Allistor déprimant à la vue de ses terres ravagées... Même quand il vit ce pauvre mouton au bord de la route, cela ne lui arracha même pas un sourire. Juste de nouvelles pensées sombres et négatives. Paix à ton âme, mon gars.

Le reste du voyage fut long, ponctué d'histoires inventées et de blablas inutiles. Quand la voiture s'arrêta enfin, ce fut un soulagement pour beaucoup.

Quelques pas pour se dégourdir les jambes, puis le gallois suivit tout le monde à l'intérieur. C'était étrange de se retrouver ici après tout ce temps. Il ne se sentait pas chez lui, ni même le bienvenue. Il avait l'impression d'être de trop, même au milieu de sa propre famille. Son frère était distant, sa soeur toujours égale à elle-même restait solitaire... La seule chose qui dégageait un peu de chaleur, c'était le feu dans l'âtre. Et Neela. Il la rejoignit donc auprès de la cheminée, alors qu'elle posait enfin les bonnes questions.

Que faire maintenant ?

« C'qu'on a décidé dans la voiture : on s'repose ici, on fait l'stock d'vivres et on va ensuite voir l'boss d'Allistor. Avant d'rentrer tous ensemble. »

Un plan assez basique en somme, mais aux yeux de Meredith, il semblait bien plus sûr que celui d'Allistor qui consistait à faire deux groupes distincts et se séparer les tâches. Un gain de temps non négligeable, certes, mais le gallois ne voulait pas prendre le risque de voir son frère lui échapper à nouveau.

Assis près du feu, il fini par se confier à sa tendre amie. Il lui conta encore ses soucis avec sa fratrie et la conclusion s'imposa d'elle-même. Meredith devait parler à Allistor. Mais il n'en avait ni l'envie, ni la force. Sans doute était il trop sur les nerfs pour envisager une conversation saine... Trop lâche, aussi. Il ira donc le voir plus tard. Ouais, c'est bien ça, plus tard. Il remercia la fidjienne et, laissant ses aînés jouer de la cornemuse ou fouiller dans les tiroirs secrets de leur bureau privé, le gallois prit la direction de la chambre pour une sieste bien méritée.

Il n'arriverait pas forcément à dormir et il espérait secrètement qu'on vienne lui tenir compagnie, mais cela laisserait au moins un peu de temps à ses frangins pour discuter ensemble et, qui sait, Brigh réussirait peut-être à raisonner l'autre rouquin ! Entre sans âmes, ils doivent se comprendre, non ? Sinon, un coup de cornemuse sur la tête et on en parle plus !

Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hetalia Last Judgment :: Terre désolée :: Ruine du monde :: Europe-
Sauter vers: