Hetalia Last Judgment
Depuis toujours l'humanité à mené une longue quête pour atteindre l'immortalité. Au cours du temps, les humains ont remarqués la présence d'individu ayant cette capacité de traversé le temps hors de l'échelle de vie humaine. Les nations.
AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 :: Quartier du survivant :: Inscription :: Validée :: Famine Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

I'm an englishman in New York... hm Suisse, sorry !

avatar
Masculin
Messages : 19
Date d'inscription : 18/07/2018
Localisation : QG

Information
Vie Général:
25/25  (25/25)
Vie Mission:
25/25  (25/25)
Inventaire:
Mer 18 Juil - 20:24

▬ ft. personnage de série / artiste

Âge : 23 ans
Nation : Angleterre
Sexe : Masculin
Capacité : Hallucination
Habilité : Famine

Code : A

Pseudonyme : Amadeo
Âge : 25 piges
Commentaire : J'aime les gros sourcils !

A votre propos
ARTHUR KIRKLAND
Caractère

Commençons par les côtés négatifs du petit anglais. On peut dire que globalement, Arthur possède un mauvais caractère il a la fâcheuse tendance à se montrer autoritaire et grognon. Comme la quasi totalité de la fratrie Kirkland, l'anglais a quelques problème de communication avec les autres, rajouter à cela son cynisme et sa langue acérer. Il vaut donc mieux être dans ses petits papiers. C'est aussi un bourreau de travail, même malade il est incapable de prendre un jour de repos pour se remettre il n'y a que lorsqu'il ne peut pas sortir du lit qu'il se permet de « souffler ». Aujourd'hui encore, l'anglais peine à rester sans rien faire. Il a besoin d'agir, besoin de contrôler les choses pour lui se sentir bien.

Pour les côtés positifs il faut gratter la carapace pour les apercevoir. Il fait difficilement confiance, mais une fois qu'il donne son amitié il se montrera un ami loyal et attentionné (exception faite si vous vous appelez Bonnefoy, dans ce cas l'amitié risque d'être compliqué et changeante). Arthur possède un côté maladroit assez attachant. C'est un grand rêveur, il ne partage jamais ou très rarement ses pensées, mais il les écrit lorsqu'il a un peu de temps ou avant de dormir. Il a d’ailleurs prit l'habitude de se raconter lui même une histoire avant de se coucher, il aime imaginer le monde différemment, imaginer comment serait sa vie si ses relations avec les gens seraient différentes ou bien encore imaginer des histoire épiques de chevalier, de magicien et de dragon. Arthur est un garçon au tempérament globalement calme, il préfère réfléchir avant d'agir mais parfois il laisse la colère l'emporter trop facilement (vestiges de ses grandes années de rébellion) certaines personne ont d’ailleurs le chic pour déclencher ces crises de colères (sa famille, le trio franco-prussien-espagnol et Alfred).

Le petit anglais à un vilain penchant pour l'alcool . Et enfin ses crises de migraines le rendent d'humeur encore plus détestable, il en souffrait déjà avant que le cauchemars commence mais aujourd'hui les crises sont encore plus fréquente.

Physique

Arthur n'est pas un géant loin de là, mais il n'est pas non plus un nain, il contemple le monde du haut de son mètre soixante quinze. Sa carrure est plutôt fine, voir svelte, le jeune homme n'est pas très gros il est plutôt sec même. Certaines mauvaise langues diraient qu'à force de ne manger que de la merde, il n'a pas développer sa musculature comme il aurait fallut. Alors certes, il ne plie pas de barre de fer à mains nue et peine parfois à ouvrir un pot de confiture il sait où frapper pour faire mal. Comme le reste de sa famille sa peau est pâle et il supporte difficilement le soleil, à vrai dire il brûle plus qu'il ne bronze en été.  Il possède des yeux verts émeraudes et des cheveux blonds en batailles.

L'anglais n'ai jamais fait grand cas de son allure, le plus souvent il se contente d'attraper les premiers vêtements qui lui tombe sous la main et les enfiler sans se préoccuper de savoir si le haut va s'accorder avec le bas. Bien entendu, il reste un homme et apprécie les beaux costumes mais il préfère nettement le confort d'un gros pull en laine dans lequel il peut se cacher ou un haut en tweed. Bref, le jeune homme préfère être bien dans ses baskets et privilégie le confort avant tout. Il n'est pas du genre à prendre soin de son corps et se coiffe d'ailleurs rarement, quand il y pense et bien souvent avec ses doigts.

Parlons enfin de ce qui fait un Kirkland, un Kikrland. Son visage est marqué par la présence d'une pair de sourcils broussailleux pouvant faire concurrence en densité avec la forêt Amazonienne ! Possédant leurs vies propres ses sourcils sont très expressifs et trahissent bien souvent le jeune homme sur son ressenti.


Signe(s) distinctif(s) : GROS SOURCILS, tâches de rousseurs sur les épaules, les mains, le nez et les cuisses, GROS SOURCILS, un tatouage en forme de serpent dans le dos, GROS SOURCILS.
Histoire

Il y a plusieurs mois déjà que toutes ces mauvaises nouvelles s'étaient enchainées, plusieurs mois que le cauchemars avait commencé et pourtant tous les matins Arthur se réveillait en espérant se réveiller d'un mauvais rêve et que la vie reprendrait son cours comme avant, malheureusement pour lui s'était un espoir vain. Il se rappelait encore comment tout avait commencé.

Ce matin là était un matin comme les autres, après s'être levé aux aurores, l'anglais s'était lavé, habillé, il avait préparer son thé et s'était installé dans son fauteuil préféré pour y lire son journal. C'est là qu'il avait appris l'explosion du laboratoire en Australie, difficile de le raté s'était en première page après tout. Sur le coup cela ne l’inquiéta pas plus que cela, après tout le monde souffrait de choses un peu plus inquiétantes, mais cette obscurité … sur le coup en se réveillant il n'y avait pas prêter attention, après tout ce n'est pas comme si le soleil brillait beaucoup chez lui, mais elle avait quelque chose d’inquiétant, de malaisant, il le sentait dans ses tripes. Il enchaîna ensuite les rencontres avec son gouvernement pour tenter de calmer la panique qui commençait à gagner la population. Panique qui commençait à gagner tous le monde en fait, même lui, pourtant il en avait vécu des choses, avait peur.

Mais dans toutes cette pagaille, Arthur avait pris des habitudes, une routine quotidienne qui le rassurait d'une certaine manière … cette routine vola en éclat avec le sommet mondial et les révélation qui allaient avec. Le blond peina à croire à toutes cette histoire digne d'un bon film de SF, mais mis au pied du mur il n'avait pas réellement le choix. Il rentra chez lui, le cœur lourd inquiet pour son peuple. Il ne dormit pas cette nuit là. Dès le lendemain il aida son gouvernement à mettre en place un plan de protection, cela lui rappelait l'époque où ils devaient lutter contre les grandes maladie, celui lui rappelait la guerre aussi … tant de période qu'il aurait préféré laisser derrière lui.  Lorsque ses frères se pointèrent sur le pas de sa porte, il ne parla pas, il se contenta de refermer la porte directement. Il n'était pas prêt à partir, il ne voulait pas. Un capitaine se devait de couler avec son navire, il était hors de question qu'il l'abandonne en pleine tempête. Il bouillonnait de rage, comment ses frères avaient ils pu laisser leurs pays ainsi ? Laissez leurs peuple à la merci de ces choses ?! Il ne comprenait pas, il ne voulait pas comprendre qu'il n'y avait plus aucune option.

Finalement se sont les têtes couronnées du royaume qui vinrent à sa rencontre et qui l’enjoignirent à quitter le pays pour rejoindre les autres nations. La discutions dura plusieurs heures, durant lequel Arthur s'époumonait à réputé qu'il était hors de question qu'il parte, finalement il abdiqua. Beaucoup de larmes furent versé, si la jeune nation se cachait souvent derrière son air bougon abandonné ce pour quoi il s'était toujours battu fut un véritable déchirement. Se soir là il se prit une des plus belle cuite de toute sa vie. Le réveil fut difficile et pas seulement à cause de la gueule de bois monumentale qu'il se payait. Lentement il prépara ses affaires, ne prenant que le stricte nécessaire. Histoire de se protéger il prit son vieil arc, non pas qu'il n'avait pas confiance aux armes à feu mais   il était plus simple pour lui de trouver des branches pour faire des flèches de fortunes que de trouver des munitions pour les armes à feu.

Le chemin vers le QG ne fut pas une promenade de santé avec ces créatures tout droit sortie d'un bouquin de Lovecraft. Il les trouvaient répugnantes toutes sans exceptions, il tentait de les éviter le plus possible, après tout il était seul … se serait malheureux qu'il se fasse submergé en nombre. Il y avait cette marque bien sur sur sa main qui le travaillait, en plus de tout le reste. Parfois il avait la chance de tombé sur un groupe de voyageur tentant de rejoindre des coins plus sur, il lui est arrivé de marché plusieurs jours avec eux avant que leurs chemins ne se séparent. C'est au cour d'une de ses rencontres qu'il se rendit compte de cet étrange don qu'il possédait. Elle s'appelait Madelaine et cela faisait une semaine qu'il voyageait avec se petits groupes, ces conditions extrêmes les avaient rapprocher, la survie pouvait soit rapprocher les gens soit créer des tensions encore plus grande. Avec Madelaine le courant était passé directement, il appréciait cette femme et trouvait extraordinaire qu'elle tente de donner à son fils Jacques une éducation digne de se nom malgré la situation. Ce jour là ils avaient subit une attaque particulièrement violente ou le pauvre petit Jacques n'avait malheureusement pas survécu. Madelaine était inconsolable, Arthur tentait de la consoler comme il le pouvait mais il n'y arrivait pas. Comment pouvait on recoller le cœur brisé d'une mère ? C'est là que son « pouvoir » se déclencha pour la première fois, il lui fit voir Jacques courant autour d'elle et riant. Il quitta la groupe le lendemain effrayé par ce qu'il avait fait. Tout au long du trajet vers le QG dès qu'il croisait quelqu'un il s’exerçait sur cette nouvelle capacité qu'il avait acquise cherchant les limites de ce « don ».

Après plusieurs mois il arriva enfin au QG, épuisé, affamé et avec un migraine affreuse qui lui vrillait le crâne et qui le fit vomir devant la porte d'entrée. La plus belle entrée d'un gentlemen.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 19
Date d'inscription : 23/04/2018

Information
Vie Général:
25/25  (25/25)
Vie Mission:
25/25  (25/25)
Inventaire:
Mer 18 Juil - 20:29
Bienvenue à toi le vermiceau. Tu a suivit la rouquine à la trace

___________________________________________________

Je ronchonne en #000080
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 4
Date d'inscription : 17/07/2018

Information
Vie Général:
11/25  (11/25)
Vie Mission:
25/25  (25/25)
Inventaire:
Mer 18 Juil - 20:30
Oh un petit punching-ball frère qui arrive.
Bienvenue. ^^

___________________________________________________

Coimhéad fearg fhear na foighde. Beware of the anger of the patient man.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Masculin
Messages : 54
Date d'inscription : 04/06/2018
Localisation : dans le QG

Information
Vie Général:
25/25  (25/25)
Vie Mission:
25/25  (25/25)
Inventaire:
Mer 18 Juil - 20:31
Le PIRE des Kirkland. Depuis le temps qu'on en parle.

Bienvenue ♥️
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Féminin
Messages : 179
Date d'inscription : 10/09/2014
Localisation : Derrière toi.

Information
Vie Général:
25/25  (25/25)
Vie Mission:
25/25  (25/25)
Inventaire:
Mer 18 Juil - 20:48
Bienvenue à toi, Angleterre

Félicitations! Te voici validé. Pense bien à activé ta feuille d'information dans ton profil. N'oublies pas tenir à jour l'inventaire et tes possessions.
Tu peux aussi créer ta fiche de relation et ton journal. Tu es autorisé à RP et RPDISCORD. (tu trouveras le discord ici)
Tu peux aussi visiter les liens suivant : Bottin d'avatar, et Demande de RP.
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hetalia Last Judgment :: Quartier du survivant :: Inscription :: Validée :: Famine-
Sauter vers: