Hetalia Last Judgment
Depuis toujours l'humanité à mené une longue quête pour atteindre l'immortalité. Au cours du temps, les humains ont remarqués la présence d'individu ayant cette capacité de traversé le temps hors de l'échelle de vie humaine. Les nations.
AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 :: Terre désolée :: Ruine du monde :: Europe Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mission: Alcoolique en quête de vodka

Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar
Féminin
Messages : 152
Date d'inscription : 10/09/2014
Localisation : Derrière toi.

Information
Vie Général:
25/25  (25/25)
Vie Mission:
25/25  (25/25)
Inventaire:
Lun 2 Juil - 18:47
ALCOOLIQUE EN QUÊTE DE VODKA.ft. Grèce - Viet Nam - Canada - Russie

Sa queue balaya avec violence l'intrus qui avait osé l'interrompre. Le Squamanisotoma en était satisfait. Tellement satisfait, que l'idée de le manger en dessert, après le plat principal, lui traversa l'esprit. Oui il ferait ça. Il va manger sa proie principal, ensuite juste mangé les viscères de l'intrus. Cela suffira à son appétit.

Par contre il ne s'attendait pas à la riposte de la femme. La créature poussa un cri bestiale, et suraiguë. Il tourna sa tête reptilienne vers la région de son corps qui lui faisait souffrir. Sa queue avait été tranché. Tranché par cette femme. Enragé par la douleur, il se focalisa sur la personne responsable de sa souffrance, bien décidé à la faire souffrir. Beaucoup souffrir. Le Squamanisotoma se jeta les pattes en avant et gueule en avant.
Cherchant à la mordre le bras qui tenait larme blanche, qui lui avait privé de sa queue.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Féminin
Messages : 152
Date d'inscription : 10/09/2014
Localisation : Derrière toi.

Information
Vie Général:
25/25  (25/25)
Vie Mission:
25/25  (25/25)
Inventaire:
Lun 2 Juil - 18:47
Le membre 'Maitre' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Attaques' : 3

--------------------------------

#2 'Dégât' : 9
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Masculin
Messages : 40
Date d'inscription : 30/05/2018

Information
Vie Général:
25/25  (25/25)
Vie Mission:
25/25  (25/25)
Inventaire:
KENNY
Voir le profil de l'utilisateur




Grèce
KENNY
Lun 2 Juil - 20:08
Comment avait-il fait pour rater son coup ? Balancer un monstre dans le mur n’était pas compliqué. Pourtant il avait réussis à foirer. Résultat il se prit un coup de queue de la part du gros lézard et se fut lui qui fut projeté dans le mur.
Aïe.
Héraclès ne bougea pas pendant un moment, le temps de reprendre ses esprits et d’essayer de comprendre ce qu’il venait de se passer, mais durant ce brève instant il entendu un cri de la part de la bestiole et un autre de Vietnam, un cri de guerre. Le Grec se releva tant bien que mal et constata que le gros lézard avait perdu quelque chose et la vue de tout ce sang retournait l’estomac d’Héraclès.
C’était immonde.
Tout se passait tellement vite, il ne pouvait toujours pas prendre le temps de réfléchir. Il avait pris une décision et certes il avait sauvé Vietnam mais il s’était pris un coup en retour, ça faisait mal, il ne voulait pas se faire blesser.
Il aurait aimé partir d’ici, laisser ce monstre là et fuir.
Mais ça n’allait pas être possible.

Vietnam qui semblait pourtant bien manier sa machette venait de se faire mordre au bras par le monstre.
Héraclès ne pouvait la laisser ainsi, il n’avait pas envie de retourner affronter le monstre et se prendre un autre coup mais il ne pouvait laisser la jeune femme seule aux prise avec ce lézard monstrueux.
Autre soupire de la part du Grec.
Il ne fallait pas se louper ce coup-ci.
Héraclès tira à nouveau la bestiole pour l’éloigner de Vietnam et cette fois-ci au lieu de lâcher il serra, serra le cou du monstre, il n’était pas certain de réussir à l’étouffer mais il fallait essayer, lui n’avait pas d’armes et il doutait qu’il puisse infliger des dégâts suffisant sur le corps du monstre avec juste ses poings et ses pieds. Dans le pire des cas la vietnamienne pourrait trancher le monstre plus facilement si il le tenait, enfin si elle pouvait bouger après cette morsure.

(Point de vie 20/25)
Grèce, héros contre son grès.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Féminin
Messages : 152
Date d'inscription : 10/09/2014
Localisation : Derrière toi.

Information
Vie Général:
25/25  (25/25)
Vie Mission:
25/25  (25/25)
Inventaire:
Lun 2 Juil - 20:08
Le membre 'Grèce' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Attaques' : 3

--------------------------------

#2 'Dégât' : 6
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Féminin
Messages : 22
Date d'inscription : 12/06/2018
Localisation : Continent Asiatique

Information
Vie Général:
25/25  (25/25)
Vie Mission:
16/25  (16/25)
Inventaire:
TERMINATOR
Voir le profil de l'utilisateur




Viêt Nam
TERMINATOR
Lun 2 Juil - 23:37

Alcoolique en quête de vodka. 17/06

!-- FT & INFORMATIONS -->
<>

Je n'eus pas le temps de me réjouir de lui avoir coupé la queue de cette immondice, qu’elle me sauta dessus pour mordre mon bras. Sous le coup je lâcha mon arme. Inspire, expire Minh, ce n’est qu’une simple morsure, tu …
-Aaaaaah !!!
Ca commençait à brûler comme de l’acide à l’endroit où la créature été. Inspire, expire, Minh, ne jure surt…
-Ôi, mẹ cô ấy là chó cái. Chết tiệt thằng khốn tôi sẽ làm cô ấy chết tiệt.
J’entendais déjà d’ici France me dire “Je te l’avais bien dis”.
Trop concentré sur la douleur, je ne vis pas tout de suite que Grèce avait retiré de mon bras cette saloperie de m… Calme toi, Minh, calme toi. Et était en train de l'étrangler… à mains nus. Je regardais la créature pendre lamentablement dans les mains du grec. En le voyant ainsi, ça me donna une idée de recette.
-Grèce, est-ce qu tu aime les sushis ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Féminin
Messages : 152
Date d'inscription : 10/09/2014
Localisation : Derrière toi.

Information
Vie Général:
25/25  (25/25)
Vie Mission:
25/25  (25/25)
Inventaire:
Mar 3 Juil - 1:20
ALCOOLIQUE EN QUÊTE DE VODKA.ft. Grèce - Viet Nam - Canada - Russie

La créature mordait le bras de sa victime avec joie. Le gout du sang emplissait sa bouche, et titillait sa langue. Le Squamanisotoma remuait doucement ses dents dans la chair, savourant chaque instant le gout. Les cris de sa victime l'excitait encore d'avantage. Il en voulait plus. Plus de sang, plus de chair, et plus de cri.

Il fut extirpé hors de son extase, quand on le tira en arrière. La créature sentit alors qu'on lui enserrait le cou, avec force. L'air allait lui manquer. Il se débattit. Hurlant la gueule dégoulinante d'un liquide mêlant son acide et le sang. Le Squamanisotoma avait beau se démener, il ne parvenait pas à faire lâcher prise à son agresseur. Ses mouvements perdirent de la vigueur, le manque d'oxygène se faisait ressentir.

La créature agonisa lentement entre les mains de l'homme. Pas de chance, il n'aura ni son repas ni son dessert.

Mais peut être que autre chose en aura le privilège.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Masculin
Messages : 16
Date d'inscription : 30/05/2018
Localisation : Derrière toi :D

Information
Vie Général:
25/25  (25/25)
Vie Mission:
25/25  (25/25)
Inventaire:
Jeu 5 Juil - 20:19
Alcoolique en quête de vodka

Le Canadien avait approuvé mon idée, je pense que c’était un excellent plan. Je le laissa derrière mon dos encore et je m’approche de la 2ème porte. Je l’ouvris d’un coup sec… C’étaient les toilettes… C’était peut-être trop petit pour qu’un monstre s’y cache. Il fallait que j’enchaîne celle d’à côté qui était logiquement la salle de bain et je ne m’étais pas trompé dans mon jugement.

On pouvait ouvrir l’autre côté du couloir maintenant… Cette fois-ci, je ne voulais pas mettre autant de temps pour découvrir les pièces. Même si je ne l’avais pas encore découverte, je savais que ces deux dernières pièces étaient les chambres de la maison. Je ne perdis plus de temps et les ouvris, il y avait une chambre d’enfant, à vue d’œil, rempli de jouet et la deuxième était sûrement celle des parents.

« Bon, il n’y a personne ! Occupe-toi du bureau et de la salle de bain, je fais les chambres ! »

Lorsque que l’ordre fut donné a Canada, je rentrai dans la chambre parental. Sur les murs, était accrochée des photos de la familles avec les deux adultes et deux enfants en bas âges. Je me demandais ce dont ils leur étaient arrivés… J’espérais qu’ils avaient survécu aux créatures et qu’on ne retrouvera pas leurs cadavres dans une des pièces…
Et dire que j’étais en train de fouiller toutes leurs anciennes affaires personnelles… Je commençai par les tables de chevet. Dans l’une d’elle se trouver une paire de lunettes et une bible… Ça pouvait servir non ? Je l’embarquai dans mon sac, de l’autre côté du lit il n’y avais que des magazines sans importance… Je me tournai vers leurs placards pour trouver quelque chose, il y avait une boîte remplie de bijou… Le métal des bijoux pourrait servir à créer certaines choses non ? Je l’embarquai avec moi.

Une fois que j’avais terminé avec cette chambre, je me glissai dans l’autre… Elle était toute rose et blanche… Il y avait un berceau et un petit lit… Je récupérai quelques ustensiles de dessin, des crayons, feutre… Un peu de peinture... Les deux enfants avaient l’air d’être de grand artiste vu tout les dessins retrouver dans les tiroirs. J’avais rangé la papeterie dans mon sac et ressortis voir ce que Canada avait trouvé…

"Alors ?"

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Féminin
Messages : 55
Date d'inscription : 04/06/2018
Localisation : Montréal.

Information
Vie Général:
25/25  (25/25)
Vie Mission:
25/25  (25/25)
Inventaire:
Ven 6 Juil - 1:16




Alcoolique en quête de vodka.




Russie, Vietnam, Canada & Grèce






Le Russe avait brusquement ouvert la deuxième porte, faisant voler quelques mèches de cheveux de Canada : Des toilettes. Ivan n'avait pas perdu plus son temps et était vite allé vers la troisième entrée tandis que son coéquipier de fortune examinait encore un peu la petite pièce ; peut-être qu'une minuscule créature se cachait ici, mais Matthew n'entendit aucun son prouvant une telle présence. Il regarda encore un peu, s'il pouvait trouver des objets intéressants, mais rien, alors il referma la porte et rejoignit le Soviétique. La nouvelle pièce était une salle de bain ; l'état de la baignoire était lamentable. Les rideaux aussi, ils partaient en lambeaux.

Ivan ne se fit pas prier pour ouvrir deux autres portes, qui étaient celles d'une chambre d'enfant, et d'une pour adultes. L'ancienne colonie de France se tourna vers son coéquipier.


— Bon, il n’y a personne ! Occupe-toi du bureau et de la salle de bain, je fais les chambres !
— D'accord ! Répondit la nation nord-américaine.


Tandis que le communiste était vite allé vers la chambre parentale, Canada se dirigea vers la salle de bain pour fouiller un peu les petits placards d'en dessous et d'au-dessus du lavabo. Rien, à part de vieilles brosses à dents infectes. Et des cafards, gros comme des noix ; leur vue fit frissonner le Canadien qui avait retenu un cri. Il était certes habitué, mais il détestait toujours autant en voir ! Il continua d'examiner la pièce, mais rien, hormis des serviettes de bain sales et trouées. Il ne les toucha pas, il se disait qu'elles ne leur serviraient guère à grand chose.

Alors il se rendit vers le bureau, qu'il avait partiellement aperçu. Il y avait une épave d'ordinateur sur la grande table en bois, avec plusieurs papiers. Matthew ouvrit les petits tiroirs du meuble, trouvant stylos, feuilles vierges et couteau à lettre. Il plia les papiers et mis le tout dans ses poches, faisant bien attention à la lame, continuant ses recherches. Derrière le bureau, il y avait une grande fenêtre avec des rideaux presque inexistants désormais, qui donnait sur la rue triste et grise. Il y avait quelques tableaux et photos sur les murs, certains cadres étant tombés et ayant éclaté leur vitre de protection, des morceaux de verre jonchant une partie du sol. Une plante était en train mourir dans son vieux pot en céramique. Son exploration continua, il trouva un petit récipient d'encre noir, des câbles électriques, dictionnaire français-allemand et des punaises. Encore quelque chose dont il devait se méfier à mettre en poche. Canada avait également récupéré quelques morceaux de l'ordinateur qui pourraient servir ; il avait donc du, pour cela, l'ouvrir ; il en avait sué !

Ses poches commençaient à peser et à ne plus pouvoir respirer, alourdissant la veste de la nation. Il entendit la petite voix du Russe :


— Alors ?


Matthew sortit dans le couloir du palier et fit face à son voisin ouest.


— J'ai trouvé quelques trucs, comme du papier, un dictionnaire de langue, de l'encre, des stylos, un couteau à lettre, des punaises et des câbles. J'ai également démonté l'ordinateur pour récupérer quelques pièces qui me semblaient intéressantes. On ne dirait pas, mais il s'y connaissait un minimum, en informatique. Et toi Russia, qu'est-ce que tu as trouvé ?



CSS par Gaelle
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Masculin
Messages : 16
Date d'inscription : 30/05/2018
Localisation : Derrière toi :D

Information
Vie Général:
25/25  (25/25)
Vie Mission:
25/25  (25/25)
Inventaire:
Sam 7 Juil - 16:39
Alcoolique en quête de vodka

— J'ai trouvé quelques trucs, comme du papier, un dictionnaire de langue, de l'encre, des stylos, un couteau à lettre, des punaises et des câbles. J'ai également démonté l'ordinateur pour récupérer quelques pièces qui me semblaient intéressantes. Et toi Russia, qu'est-ce que tu as trouvé ?

Il avait des trucs intéressant, mais je pense que ma trouvaille est bien mieux !

«  j’ai trouvé des affaires de dessins, une bible et une paire de lunettes ! »

On avait terminé cette maison, on pouvait passer à la suivante. Je ne partirai pas tant que je n’ai pas ramené de la vodka. C’était le premier objectif.

« Et si on allait faire la maison suivante. Celle d’à côté »

Je fis demi-tour pour descendre les escaliers et ainsi pouvoir sortir d’ici. On avait pris tout ce qui était intéressant à nos yeux. Non loin de celle où on était, se trouver une autre maison, de la même taille qui à l’air d’être identique à celle qu’on venait de visiter. Il n’y avait qu’une route qui séparait les deux habitations. Je la traversai sans attendre pour atteindre la deuxième porte d’entrée.

« On va faire comme tout à l’heure. Je rentre en premiers dans le salon, ensuite, tu peux venir »

Comme on avait fait pour la précédente, je m’introduis dans la maison, écoutant si des bruits étaient faits par des créatures. Je n’avais rien entendu d’inquiétant donc la voie était libre. Ça allait probablement devenir une routine, rentrée dans une habitation. Faire attention que personne y est puis ensuite fouiller et prendre tout ce qui est important.
Le salon était dans le même état que l’autre maison.

« On fait comme dans l’autre, je retourne à la cuisine ! En espérant trouver de la Vodka ! »

C’était reparti pour une fouille complète des placards à la recherche de mon précieux.

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Masculin
Messages : 40
Date d'inscription : 30/05/2018

Information
Vie Général:
25/25  (25/25)
Vie Mission:
25/25  (25/25)
Inventaire:
KENNY
Voir le profil de l'utilisateur




Grèce
KENNY
Sam 7 Juil - 17:23
Grèce fut surpris de sentir la bestiole cesser de se débattre et ensuite ne plus sentir aucun mouvement de sa part. C’était étrange que le monstre ait abandonné la partie en attendant qu’on le lâche, pas après comment il les avait sauvagement attaqué. Dans le doute Héraclès ne le lâcha pas et continua de serrer.
Il entendit Vietnam dire ce qui était sans doute des injures et probablement des malédiction envers le gros lézard et ensuite elle lui demanda si il aimait les sushis. Bien sûr qu’il aimait cela mais la vietnamienne ne semblait pas vouloir parler du met fait de riz et de poisson à cet instant présent.

«  Je ne pense pas que cette créature soit comestible.  »

Et puis voyant qu’il n’y avait toujours pas de réaction et qu’il ne sentait même plus son pouls, Grèce détacha légèrement sa prise sur la créature jusqu’à la lâcher complètement quand aucune réaction ne survint.
La bestiole tomba au sol et semblait tout ce qu’il avait de plus morte. Héraclès ne voulait pas baisser sa garde pour autant, il ne comptait pas se faire prendre par surprise à nouveau et dans le doute il valait mieux le découper comme le proposer la vietnamienne, mais pas pour le manger.

«  Cependant je veux bien que tu le découpes pour s’assurer qu’il est bien mort.  »

Si il avait tuer la bestiole en l’étranglant il se surprenait de sa propre force. Il ne se croyait pas capable d’une telle chose et en même temps il n’essayait jamais d’étrangler quoique ce soit donc il aurait été difficile de savoir qu’il était capable de ce genre de chose. Bizarrement il portait bien son nom d’Héraclès pour ce petit exploit. Juste pour ça. Il ne voulait pas porter le même nom qu’un type qui avait tué sa femme et ses enfants. D’ailleurs en parlant de femme on dirait qu’il avait réussis à sauver Vietnam mais elle n’était pas indemne.

«  Est-ce que ça va ?  »
Grèce, héros contre son grès.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Féminin
Messages : 22
Date d'inscription : 12/06/2018
Localisation : Continent Asiatique

Information
Vie Général:
25/25  (25/25)
Vie Mission:
16/25  (16/25)
Inventaire:
TERMINATOR
Voir le profil de l'utilisateur




Viêt Nam
TERMINATOR
Jeu 12 Juil - 18:50

Alcoolique en quête de vodka.

!-- FT & INFORMATIONS -->
<>

-Je ne pense pas que cette créature soit comestible.
-Tu as sans doute raison.
Dommage, ça aurait été une belle revenge sur cette créature qui a failli me manger. Je regarda la créature tomber au sol inerte.
-Cependant je veux bien que tu le découpes pour s’assurer qu’il est bien mort.
-D’accord.
Je voulu prendre la machette avec mon bras droit, mais des que je bougea le bras le bras je fis une grimace de douleur. Ce monstre en plus de détruire mon seul habit, avait fait aussi beaucoup plus de dégàts, que je ne pensai, sur mon bras. Il vas rester sensible pendant lontemps.
-Est-ce que ça va ?
Je ressera ma prise sur l’arme, avec mon bras valide, avant de trancher la tête de cette monstruosité. Une fois fait, je releva mon regard vers le Grec.
-Disons que j’ai connu de meilleurs jours.
Autant ne pas le faire paniquer pour une blessure pareille, après tout c’est le risque tu terrain. Je me releva et pris la seul boîte de pansement trouvé avec moi.
-Tu as trouvé quelque chose d’interresant en bas ? dis-je en commençant à sortir de la salle de bain, pour vérifier s’il n’y avais pas d’autres créatures qui trainaient dans le coin, prêtes à se jeter sur nous.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Féminin
Messages : 55
Date d'inscription : 04/06/2018
Localisation : Montréal.

Information
Vie Général:
25/25  (25/25)
Vie Mission:
25/25  (25/25)
Inventaire:
Jeu 12 Juil - 21:32




Alcoolique en quête de vodka.




Russie, Vietnam, Canada & Grèce






Canada venait de terminer de lister les affaires jugées intéressantes qu'il avait trouvées, et il se sentait fier ! Il y aura un tas de choses utiles à ramener au quartier général ! Maintenant, il attendait que son coéquipier ne lui dise ce qu'il avait déniché.


— J'ai trouvé des affaires de dessin, une Bible et une paire de lunettes ! Il marqua une pause. Et si on allait faire la maison suivante ? Celle d’à côté.
— D'accord ! Canada secoua positivement la tête.


Ce qu'avait trouvé Ivan était intéressant, en effet. Si quelqu'un se faisait attaquer par une bestiole et voyait ses lunettes se briser, il y aurait une paire de rechange, au moins. Pour les personnes les plus ennuyées, il y aurait des affaires de dessin, et une Bible pour les croyants ; ou ceux qui ne trouvent pas meilleure lecture, au choix. Les deux pays descendirent donc les escaliers, le Canadien passant prendre les deux vieilles assiettes qu'il avait laissé dans le salon. Il les portait dans la main gauche, tandis que dans celle de droite, se trouvait sa batte de baseball, qu'il n'avait toujours pas utilisé. Et c'était une bonne nouvelle, en fait.

Ils sortirent de la petite maison, le blond jetant un dernier regard vers celle-ci, avant de suivre le communiste, lentement, qui avançait vers une demeure voisine, aux mêmes proportions. En fait, on aurait dit exactement la même ; du copier-coller. Quand ils furent près de la porte d'entrée, Russie déclara :


— On va faire comme tout à l’heure. Je rentre en premier dans le salon, ensuite, tu peux venir.
— On fait comme ça. Approuva la nation d'Amérique du Nord.


Encore une fois, le Russe s'introduit dans la bâtisse, sur ses gardes. Quand il jugea qu'il n'y avait aucun danger présent dans le lieu, il fît signe à Matthew qu'il pouvait approcher, chose qu'il fit sans broncher. Tout était calme ; trop calme ? L'état intérieur était tout autant aussi immonde et repoussante que la maison précédente ; ça puait la poussière et les insectes. Et ça, c'était bien le genre d’odeur que Canada détestait. Un peu plus, et il arrachait un morceau de sa veste pour en faire un masque à gaz de fortune. La sensation de la saleté qui lui entrait dans les narines était tout bonnement horrible ! Ah, il avait l'impression d'être un homme pourri gâté, à penser ça.


— On fait comme dans l’autre, je retourne à la cuisine ! En espérant trouver de la Vodka !


Matthew hocha positivement de la tête et se dirigea vers le petit salon. Il déposa d'abord sa vaisselle, la trousse de soin et sa batte dans un coin avant de débuter la fouille, histoire de ne pas être inutilement encombré. Un vieux cendrier bleuâtre et plein de résidus de cigarette traînait encore sur la table basse ; il le prit, pour Écosse. Il y avait également un bol dans lequel pourrissait ce qui semblait être des gâteaux apéritifs, et où des petits insectes avaient apparemment élus domicile. Il grimaça à cette vue et se dirigea vers la commode. À l'intérieur, c'était une mer d’œufs ! D’œufs d'insectes ! Sur les assiettes, et plus particulièrement dans les flûtes en verre. Il voyait même des corps gigoter . . .

Il referma immédiatement le meuble. Plus jamais, plus jamais ça ! Il alla de l'autre côté, où se trouvait une cheminée. Il inspecta ce que portait cette dernière, sur trois bûches qui l’entouraient et servaient à poser des objets. Il y avait une petite pendule, qu'il prit sans hésitation. Elle ne semblait plus fonctionner, mais il devait bien y avoir un moyen de la réparer facilement. Il y avait également des pots remplis de terre ; les plantes qu'ils contenaient devaient être mortes, depuis.

Bon, et bien, il venait de faire le tour ; ce salon n'était pas très grand, et ne possédait pas grands choses qui puisse l’intéresser. Il alla empoigner sa batte, au cas où, et chercha la cuisine, pour trouver Ivan. Quand le Canadien arriva dans la fameuse pièce, il lâcha :


— Alors, tu trouves des choses intéressantes ? Ou ton alcool ?



CSS par Gaelle
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hetalia Last Judgment :: Terre désolée :: Ruine du monde :: Europe-
Sauter vers: