Hetalia Last Judgment
Depuis toujours l'humanité à mené une longue quête pour atteindre l'immortalité. Au cours du temps, les humains ont remarqués la présence d'individu ayant cette capacité de traversé le temps hors de l'échelle de vie humaine. Les nations.
AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 :: Terre désolée :: Ruine du monde :: Europe Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mission: Alcoolique en quête de vodka

Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Féminin
Messages : 27
Date d'inscription : 12/06/2018
Localisation : Continent Asiatique

Information
Vie Général:
25/25  (25/25)
Vie Mission:
25/25  (25/25)
Inventaire:
TERMINATOR
Voir le profil de l'utilisateur




Viêt Nam
TERMINATOR
Dim 17 Juin - 19:52

Alcoolique en quête de vodka. 17/06

!-- FT & INFORMATIONS -->
<>

Je m'étais réveillé ni trop tôt, ni trop tard, pour partir en expédition dehors. Je fis ma queue de cheval, un brin de toilette et resserra mon bandage, avant de me glisser du dortoir pour attendre les autres dans le salon.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Masculin
Messages : 80
Date d'inscription : 04/06/2018
Localisation : Montréal.

Information
Vie Général:
25/25  (25/25)
Vie Mission:
25/25  (25/25)
Inventaire:
Dim 17 Juin - 22:15




Alcoolique en quête de vodka.




Russie, Vietnam, Canada & Grèce






Canada s'était levé relativement tôt ce matin - enfin, plus que d'habitude - , histoire que les trois autres nations avec qui il devait partir en mission de ravitaillement ne partent pas sans lui ; il savait qu’ils en étaient capables ! Il aurait bien dormi encore quelques minutes de plus, grignoté du temps de sommeil, mais il s'était obligé à se lever de bonne heure avec Kumajirô.

Matthew ressemblait plus à un zombie qu’autre chose, avec sa démarche et son visage déconfit. Il tanguait de gauche à droite, et s’était même mangé un mur avant d’arriver vers les douches et de presque s’affaler sur l’un des lavabos. Il vérifia la couleur dorée de ses cheveux et se débarbouilla à peine le visage avec l’un deux, espérant que ça pourrait lui redonner une quelconque conscience, mais rien n’y faisait : Il avait décidément besoin de dormir. Baillant pour la énième fois et passant ses poings sur ses petits yeux, il traîna Kumajirô jusqu’au salon dans lequel il examina passivement du regard l’intérieur, pour trouver les trois autres nations avec qui il partait en mission aujourd’hui.


— Bonjour. Il salua simplement, prêt à s'endormir d'une minute à l'autre.



CSS par Gaelle
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Masculin
Messages : 27
Date d'inscription : 30/05/2018
Localisation : Derrière toi :D

Information
Vie Général:
25/25  (25/25)
Vie Mission:
25/25  (25/25)
Inventaire:
Dim 17 Juin - 22:47
Alcoolique en quête de vodka

Ce 17 juin était spécial, aujourd’hui, on allait enfin explorer pour la première fois, les alentours du QG. C’était crucial pour moi, je n’avais plus une seule goutte de vodka dans ma bouteille. J’avais déjà réduit ma consommation de vodka, mais ne plus en boire du tout était impossible pour moi. Quand je me sens mal ou que je suis énervé par exemple, je prends un peu de vodka pour aller mieux. C’était vital ! Pour remédier à ça, j’avais convainque Grèce, Viêtnam et Canada de m’accompagner pour cette mission. Il cherchait des vivres et je m’occuper de ma vodka. C’était mon plan.

Alors ce matin, en me réveillant, j’étais tout excité à l’idée de partir. Je me suis levé assez tôt, je pensais trop à la mission donc impossible de dormir. Pendant que je buvais mon petit thé dans le salon en guise de petit-déjeuner, Canada débarqua un air fatigué sur le visage.

- Bonjour,

Je m’inquiétais un peu, on a déjà un paresseux dans le groupe, j’espère qu’il n’allait pas faire comme Grèce et dormir par terre…

« Salut Canada... »

Je ne suis pas resté trop longtemps dans le salon pour discuter avec lui, j’ai vite filé à la salle d'eau pour prendre une douche rapide. Je ne savais pas quand est ce qu’on allait rentrer donc partons propre.
Une fois lavé et bien habillée, j’étais prêt à partir. J’ai pris dans la réserve, un bon pistolet pour me défendre en cas d’attaque de monstre. On avait promis à France de ne pas revenir blesser et je compte bien tenir ma promesse.

Je savais que Grèce n’allait pas se réveiller alors je l’ai pris avec moi en passant devant le dortoir. Une fois, dehors, je le secourais pour qu’il se réveille. J’étais le premier à être préparé donc je les ai attendus. Lorsque tout le monde était prêt et devant l’ascenseur, nous partîmes sur les ruines du monde.
Les premiers pas à l’extérieur étaient mémorables. On respirait un autre air que celui du QG, peut être plus pollué, mais la sensation de liberté était là. La montagne était calme, il n’y avait pas encore de créature en vue. La nature pouvait être belle et à la fois destructive, ça me fascinait parfois.

« Allons-y Camarade ! »

La première étape était de descendre la montagne, ensuite, on allait pouvoir se diriger vers cette ville proche de la frontière allemande. Notre objectif était de trouver un magasin d’alimentation pour y trouver ma vodka et diverse boîte de conserve. La meilleure chose serait de tomber sur un grand centre commercial, du style Auchan ou géant casino. On a plus de chance de trouver des équipements intéressants.
Je commençai donc à marcher tout droit, notre mission commençait maintenant.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Lun 18 Juin - 15:12
Les chats. Plein de chats. De toutes les couleurs, de toutes les races, de tout type de fourrures. Des chats partout. Et lui, Héraclès, était enfouie sous une montagne de boule de poils. Le bonheur.
Mais pourquoi avait-il froid au milieu de tous ces animaux ? Il lui semblait aussi être en mouvement alors qu’il était immobile sous sa montagne de chat. Un tremblement de terre ?
Des bruits de pas, une nouvelle vague de fraîcheur, la sensation d’être transporté comme un sac à patates, que se passait-il ?
Grèce émergea lentement de son sommeil. Son ouïe fut la première à se réveiller et aux bruits de pas se rajoutèrent le bruissement des feuilles, quelques bruits lointain provenant d’animaux et à son plus grand malheur, aucun chant d’oiseaux ou de miaulement de chats. Se serait-il réveillé sur un champ de bataille ? Non, il n’y avait pas de bruit d’armes ni d’explosion, il devrait donc être sûr d’ouvrir les yeux.

Du blanc accueillit sa vision ainsi que des traces de pas fraîches. Il n’aimait pas le froid et encore moins les montagnes. Il remarqua que la personne qui le transportait était aussi bien bâti que lui ou Turquie mais ce n’était pas le Turc qui le transportait (même si il ne se gênait pas pour le porter ainsi lui aussi), c’était quelqu’un d’autre. Ne pouvant voir que l’arrière de l’individu c’était compliqué de savoir l’identité de son porteur et le Grec ne chercha pas plus loin. Après tout si on le portait pourquoi devrait-il prévenir de sa présence ? Malgré les picotements du froid il n’avait pas à se fatiguer à marcher, la situation était tout bénef pour lui.
D’autant plus qu’il se trouvait désormais dehors.
Il n’était plus enfermé dans ce QG souterrain.

Avec un léger sourire, Héraclès respira une grande bouffé d’air frais. Cela lui avait manquer.
Les faibles rayons de soleil sur sa peau était aussi un pur plaisir à ressentir. La pollution ne lui avait pas manqué par contre. Pan était-il encore en vie après tout ce que la nature avait subi ses derniers temps ? Il voyait mal comment un Dieu pouvait disparaître, aussi longtemps qu’il y aurait des gens pour se souvenir de lui il ne pouvait disparaître mais la nature n’était plus ce qu’elle était.
Apollon serait toujours là lui, rien ne pouvait empêcher le Soleil de rayonner sur Terre. Enfin normalement.

Grèce se laissa transporter, il ne savait pas si on allait s’apercevoir de son réveil et si quelqu’un allait dire quelque chose ou si on allait continuer de le transporter jusqu’à arrivé à destination, quelle que soit cette dernière. Il ne se plaindrait absolument pas si on le portait tout le long du chemin.

L'air frais.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Féminin
Messages : 27
Date d'inscription : 12/06/2018
Localisation : Continent Asiatique

Information
Vie Général:
25/25  (25/25)
Vie Mission:
25/25  (25/25)
Inventaire:
TERMINATOR
Voir le profil de l'utilisateur




Viêt Nam
TERMINATOR
Mar 19 Juin - 12:13

Alcoolique en quête de vodka. 17/06

!-- FT & INFORMATIONS -->
<>

Le temps que Russie aille réveiller/prendre Grèce, j'étais allé chercher une arme, une machette plus précisément, dans la réserve et l'attachais à ma taille. Une fois que tout le monde avait ce qu'il fallait, on sortis afin du QG.

Que c'était bon de sentir un air non-vicié et de revoir la nature même si elle se présentait sous forme de pierre et de neige. Malgré tout il ne faisait pas si froid que ça, juste la limite du supportable.

On descendait la montagne à la recherche d'un village ou d'une ville, Grèce était sur les épaules de Russie en mode sac à patate et ne semblait pas se réveiller. C'était marrant à regarder.

Il nous fallut deux bonnes heures pour descendre à cause des trou dans la neige et des cailloux qui roulaient sous nos chaussure. Pour finalement arriver sur un plateau, où on pouvait distinguer au loin des formes vague de maisons, qui j'espérai était une station de ski ou un village balnéaire et pendant ce-temps-là Grèce ne semblait pas décidé de se réveiller.

Pour passer le temps, je décidais d'entamer une conversation avec Canada.
"Tu espère trouver quelque chose de particulier pendant notre expédition ?"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Masculin
Messages : 80
Date d'inscription : 04/06/2018
Localisation : Montréal.

Information
Vie Général:
25/25  (25/25)
Vie Mission:
25/25  (25/25)
Inventaire:
Mar 19 Juin - 17:39




Alcoolique en quête de vodka.




Russie, Vietnam, Canada & Grèce






Après avoir salué les nations présentes dans la pièce, dont Vietnam et Russie, deux de ses trois partenaires pour cette mission, il tourna vite des talons, laissant son animal dans le salon, pour si diriger vers les cuisines ; c'est qu'il avait oublié de manger ! Il ne manquerait plus qu'il oublie sa tête !

Il avait prit la première chose qu'il avait trouvé, c'est-à-dire une boîte de conserve entamée et cabossée qu'il termina rapidement. Il allait retourner dans le salon, qu'il fit marche arrière et alla vers la réserve d'armes ; il en aurait besoin pour cette expédition.

Entré dans la salle, le Canadien avait examiné les armes proposées, une main tenant le menton ; il se disait qu'il devait en prendre une qu'il avait utilisée récemment, avant la catastrophe - il avait peur d'être rouillé avec le fusil à pompe dans les mains - , et également, qui ne risquerait pas de faire de gâchis, alors au revoir les pistolets et revolvers. Son regard s'illumina presque en voyant la batte de baseball ; ça, il connaissait bien ! Il y avait beaucoup joué avec son frère et maniait donc la batte parfaitement bien. Il en avait gardé les marques, d'ailleurs, de ses séances baseball avec Amérique . . .

Il se secoua rapidement la tête et attrapa la batte. Quand il revint enfin dans le salon, d'autres nations occupaient l'endroit et Russie portait le Grec sur son dos, tel un sac à patate. Matthew s'était dit qu'il ne fallait pas se poser de question, et que c'était normal.

Le pays polaire aurait aimé confier Kumajirô à France, mais il avait peur qu'il ne l'empoisonne par mégarde, alors il l'avait laissé à d'autres nations ; avant le grand départ, il avait serré fort dans ses bras son ours.

Enfin, ils purent enfin sortirent. La grande porte grisâtre s'était ouverte pour les laisser voir ce que le monde était devenu. Canada était à la fois heureux de revoir le ciel, mais désolé pour tout ce que ce désastre avait causé. Mais la neige, la belle neige blanche, était encore là, à crisser sous leurs pieds.

Tandis qu'Ivan portait toujours Grèce, il vit Vietnam se tourner vers lui.


— Tu espères trouver quelque chose de particulier pendant notre expédition ? Avait-elle demandé.


Le Canadien avait quelque peu été étonné de la question, mais ne la laissa pas sans réponse ; il sourit un peu.


— Comme nous tous je pense : De la nourriture, des armes, des munitions, et éventuellement des informations sur tout ce qui se passe. Il marqua une pause. Ah, et la vodka de Russie ! Et du sirop d'étable, également, bien que je pense qu'il n'y en ait pas ici . . . Et toi, qu'est-ce que tu espères trouver, Vietnam ?



CSS par Gaelle
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Masculin
Messages : 27
Date d'inscription : 30/05/2018
Localisation : Derrière toi :D

Information
Vie Général:
25/25  (25/25)
Vie Mission:
25/25  (25/25)
Inventaire:
Mer 20 Juin - 16:26
Alcoolique en quête de vodka

Un kilomètre a pied, ça use, ça use.
Un kilomètre à pied, ça use les souliers.


La marche pour descendre la montagne était longue, mais je devais rester motivé. Ça peut être cool les balades en montagne… Même si j’en ai fais beaucoup déjà durant ma vie. J’avais hâte d’arriver en bas pour explorer les vestiges des villes de Suisse.

Deux kilomètres à pied, ça use, ça use,
Deux kilomètres à pied, ça use les souliers.

Grèce pesait un petit poids quand même, peut être que je lui faisais trop à manger. En tout cas, j’espère qu’il se réveillera bientôt, sinon ça risque d’être problématique si on se fait attaquer par des créatures.

Trois kilomètres à pied, ça use, ça use,
Trois kilomètres à pied, ça use les souliers.

Derrière moi, je pouvais entendre les deux autres discuter ensemble, je n’étais pas le seul à chercher des choses spécifiques. Le Canadien voulait trouver du sirop d’érable. Par contre, je savais qu’on ne trouverait pas d’indice sur notre problème aujourd’hui. On allait juste fouiller une ville perdue au milieu de la Suisse. À moins de tomber dans la maison d’un des scientifique de l’époque, ça m’étonnerai qu’on puisse trouver quoi que ce soit qui pourrait faire avancer notre enquête sur ce sujet-là…

Quatre kilomètres à pied, ça use, ça use,
Quatre kilomètres à pied, ça use les souliers.


On commençait à s’approcher des premières maisons, elle était belle. Je suppose que Suisse devait habiter une maison comme ça aussi. J’aurais bien aimé voir ce village avec leurs habitants… Mais il n’y avait personne, ils avaient probablement fui ou ils se sont fait tuer par les créatures. Peut-être que nous croiserons leurs cadavres sur le chemin.

« Est ce que vous pensez qu’on devrait fouiller les maisons ? Ou on essaye de trouver quelque chose de plus gros ? »

Est ce qu’il restait des choses intéressante pour eux à l’intérieur ? On ne sait pas qui était passer avant par ici. C’était amusant de se dire qu’on allait peut-être trouver quelque chose marquant le passage d’autre vie humaine.

« On devrait faire des équipes pour fouillait plus rapidement non ? »

C’était le moment de réveiller le grec qui était sur mon épaule en le laissant tomber au sol. C’est le meilleur réveille que tu puisses avoir dans ta vie.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Jeu 21 Juin - 18:45
Le paysage défilait, toujours le même, sauf que plus ils descendait moins il y avait de neige et plus ils voyaient de la verdure, de l’herbe, des fleurs, des arbres et arbustes. Les première maisons commencèrent à se dessiner à l’horizon et très vite ils atteignirent un premier village, il y aurait bien des choses qu’ils pourraient ramener, surtout la nourriture qui était leur priorité absolue si ils voulaient continuer de survivre sans rien produire.
Il aurait bien chercher quelques chats survivants pour les ramener avec lui mais on n’allait sûrement pas le laisser faire, il comprenait qu’ils n’avaient pas assez de vivre pour nourrir des chats en plus mais c’était tellement cruel de les abandonner à leur propre sort !
Alors qu’il maudissait intérieurement les autres pour ce qu’ils faisaient subir aux pauvres félins, le Grec fut soudainement lâché et la rencontre avec le sol fut douloureuse.

«  Aïe  »

Cela n’arrangea pas son humeur massacrante. Il se souvint que Turquie l’avait lâché de la même manière plus d’une fois et subir la même chose de la part de quelqu’un d’autre n’était pas une expérience très agréable.
Grèce se releva comme si de rien n’était toutefois et il regarda aux alentours, il voulait vraiment trouver les chats survivants du coin et s’assurer qu’ils n’avaient rien et les aider aussi si il le pouvait. Et il essayerait de les ramener, quoiqu’en dise les autres.
Il partit donc explorer tout seul dans son coin, il savait quels étaient les endroits favoris des félins pour se cacher et fit chaque endroit qu’il trouva, en dessous des voitures, perché en hauteur sur des surfaces qui chauffaient au soleil, caché dans des recoins de cabanon avec un accès facile pour s’échapper. Il en trouva moins qu’il espérait et l’idée qu’il soit arrivé quelque chose à un grand nombre d’entre eux à cause des monstres l’attristait au plus haut point. Toutefois les survivants semblaient plutôt bien se porter, il savait que les chats étaient intelligents et apparemment il n’avait pas à s’en faire autant qu’il le pensait, ils arrivaient à s’en sortir tout seul même si ça ne le rassurait pas complètement. Tant que ces monstres rôderont il n’aura jamais l’esprit tranquille pour ses chats.

Héraclès en pris quelques un et les câlina, ça lui avait tellement manqué le contact d’autant de chats. La chaleur qui émanaient de leur corps, leur fourrure douce et leur miaulements absolument adorables.
Aaah qu’est-ce qu’il donnerait pour de nouveau être entouré de chats comme avant et rester auprès d’eux pour se prélasser à leur côté. Il ne devait plus se contenter que d’un seul chat désormais.
D’autres boules de poils affluèrent autour de lui au fur et à mesure qu’il cajolait ceux déjà présent et il se retrouva vite recouvert de tous les chats de la zone. Il aurait dû être complètement recouvert de chats mais là on voyait encore très bien son corps derrière les félins, trop d’entre eux étaient partie.

Chats.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Féminin
Messages : 27
Date d'inscription : 12/06/2018
Localisation : Continent Asiatique

Information
Vie Général:
25/25  (25/25)
Vie Mission:
25/25  (25/25)
Inventaire:
TERMINATOR
Voir le profil de l'utilisateur




Viêt Nam
TERMINATOR
Lun 25 Juin - 10:49

Alcoolique en quête de vodka. 17/06

!-- FT & INFORMATIONS -->
<>

-Comme nous tous je pense : De la nourriture, des armes, des munitions, et éventuellement des informations sur tout ce qui se passe. Il marqua une pause. Ah, et la vodka de Russie ! Et du sirop d'érable, également, bien que je pense qu'il n'y en ait pas ici . . . Et toi, qu'est-ce que tu espères trouver, Vietnam ?
-Priorité que la nourriture ou même des informations mais si je pouvais trouver un bâton, je ne dirais pas non
On entrait enfin dans le village, les maisons étaient belles mais très différentes de ce que j'ai l'habitude de voir. Le silence qui emplissait ce village était digne d’un film d’horreur.
-Est ce que vous pensez qu’on devrait fouiller les maisons ? Ou on essaye de trouver quelque chose de plus gros ?
Avait dit le russe avec toujours Grèce sur son épaule.
-Je pense qu’on devrait déjà de fouiller celles-là. On aura bien assez pour aujourd’hui.
-On devrait faire des équipes pour fouillait plus rapidement non ?
-Certai…
Je n'eus pas le temps de terminer ma phrase que Russie avait lâché Grèce par terre. J’eus mal pour lui, il existait des réveils plus doux que celui de dire bonjour au cailloux. Suite à sa chute, on put entendre un léger “aie”, pour ensuite le voir se relever et partir comme si rien n’était arrivé.
Je soupira avant de dire :
-Bien, je pense que je vais suivre Grèce et en profiter pour fouiller de ce côté-là. On se retrouve ici quand on aura terminé.
Je partis sur les traces du grec tout en admirant l’architecture de ces maisons. Je le retrouva enfin sous… une couverture de chat. Certaines partie de son corps dépassaient cette couverture incongrue. Je m'avançai vers lui en essayant tant bien que mal de ne pas marcher sur l'un des chats, pour venir le secouer délicatement.
-Hé, Grèce. Allez viens, il faut qu’on fouille les environs.
En attends la réponse de Grèce, je regarda les maisons pour savoir par laquelle commencer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Masculin
Messages : 80
Date d'inscription : 04/06/2018
Localisation : Montréal.

Information
Vie Général:
25/25  (25/25)
Vie Mission:
25/25  (25/25)
Inventaire:
Lun 25 Juin - 13:58




Alcoolique en quête de vodka.




Russie, Vietnam, Canada & Grèce






Il regarda la nation asiatique, alors qu'il avait commencé à jouer avec ses doigts, cherchant quelque chose pour les occuper ; Matthew n'eut pas a attendre bien longtemps pour qu'elle réponde.


— Priorité que la nourriture, ou même des informations, mais si je pouvais trouver un bâton, je ne dirais pas non.


Ils arrivèrent enfin dans le petit village ; les maisons étaient belles, c'était vrai, mais avaient également une sale mine. Des déchets jonchaient les ruelles, avec du sang dans quelques recoins isolés, cette absence presque affolante de signe de vie humaine et un silence assourdissant, qui pourrait presque vous faire mal aux oreilles, était présent. Canada entendit Ivan demander :


— Est-ce que vous pensez qu’on devrait fouiller les maisons ? Ou on essaye de trouver quelque chose de plus gros ?
— Comme tu veux. Murmura le Canadien, comme pour lui-même. Mais je pense qu'on pourrait trouver des choses intéressantes dans ces maisons.
— Je pense qu’on devrait déjà de fouiller celles-là. On aura bien assez pour aujourd’hui. Avait suivi Vietnam.
— On devrait faire des équipes pour fouiller plus rapidement, non ? Venait de renchérir le Russe


Matthew avait positivement hoché la tête, quand un bruit de quelque chose de massif venant de s'écraser au sol se fit entendre ; le communiste avait lâché le grec qu'il portait sur son épaule depuis leur sortie du quartier général. Il avait eu un peu mal pour lui, c'était vrai ; il n'aurait pas aimé être à sa place.

Ce dernier se releva, examina autour de lui, comme si rien ne s'était passé, et partit dans une direction au hasard. La Vietnamienne était rapidement partit à sa suite, laissant Russie et Canada seuls, entre ces maisons à vous filer la chair de poule. Le Nord-Américain déglutit à l'idée d'être avec Ivan, mais se ressaisit, se persuadant que tout se passerait bien et sans encombres.


— Je suppose donc que nous devons faire équipe, nous deux, hein ? Questionna Matthew, bien qu'il avait déjà deviné la réponse.



CSS par Gaelle
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Masculin
Messages : 27
Date d'inscription : 30/05/2018
Localisation : Derrière toi :D

Information
Vie Général:
25/25  (25/25)
Vie Mission:
25/25  (25/25)
Inventaire:
Mar 26 Juin - 15:30
Alcoolique en quête de vodka


-Je pense qu’on devrait déjà de fouiller celles-là. On aura bien assez pour aujourd’hui.

J’étais assez d’accords avec elle, il y avait suffisamment de maison à fouiller. Peut-être qu’on allait tomber sur de beaux trésors à ramener au QG.
Je me tournai vers Grèce qui commençait à se réveiller. Mais à ma surprise, il s’en alla au loin, sans nous dire un seul mot.
Il n’avait pas écouté ma question vu qu’il partait seul dans son coin. Est ce que j’ai été un peu trop dur avec mon réveil en douceur ? En tout cas, il n’avait pas à partir comme ça tout seul. On était en mission et on doit mettre nos différents de côté pour l’accomplir. Je le punirai en rentrant...

-Bien, je pense que je vais suivre Grèce et en profiter pour fouiller de ce côté-là. On se retrouve ici quand on aura terminé.

Heureusement que Viêtnam comprenait ce que je disais. J’acquiesce d’un signe de la tête et la laissa rejoindre le Grec. On ne pouvait pas se permettre de rester seul, le danger était trop important et Francis comptait sur nous pour rentrer en un seul morceau. Je commençais à regretter de l’avoir amené avec moi… Je savais que Viet allait pouvoir faire attention à lui, c’est une femme forte. Mais quand je le vois comme ça, le Grec me fait penser à Italie…

Je regarde la jeune femme partir vers la direction que Grèce avait pris puis je me tournai vers le Canadien qui m’adressa la parole.

— je suppose donc que nous devons faire équipe, nous deux, hein ?

Je lui souris. Le pauvre, il n’avait pas pu choisir quoique ce soit. Je me demande si on fera un bon binôme. En tout cas, j’avais hâte de voir ce qui se trouvait dans ces maisons.

- En effet, je crois que tu n’as pas énormément de choix devant toi !

Fini de parler, c’était le moment d’y aller. Je pointai du doigt les maisons se trouvant à l’autre bout du village. C’était part là qu’on se rendra.

- Allons visiter ces maisons Canada.

Je me mis en route vers la première bâtisse sur le chemin. J’espère que la Vodka est cachée dans l’une d’entre elle.

- Écoute, avant de rentrer, on va devoir vérifié qu’il n’y a rien qui se cache à l’intérieur, ensuite, on pourra fouillait en détail chaque pièce. Je rentre en premier, ensuite, tu me rejoindras.

Je m’approchai de la porte et attrapai dans ma main la poignée. Faire se plan me permettra de protéger a mieux le Canadien. S'il lui arrivait, quelque chose, Francis risquait de sombrer dans un grand désespoir. Je le protégerai alors en passant devant.

- je suis prêt… Attends ici…

J’ouvris la porte et m’infiltrai à l’intérieur. Rien qu’en étant dans l’entrée, je remarque que la maison était complètement silencieux et que la demeure avait était bien attaquer par l’abandon...

- Y a rien a signaler ici… Tu peux entrer… Je te propose de commencer par le salon…


Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Mer 27 Juin - 13:41
-Hé, Grèce. Allez viens, il faut qu’on fouille les environs.

Grèce n’avait pas envie de bouger. Il était enfin à sa place ici, avec ses chats, il voulait rester ici pour toujours et oublier le reste du monde et ses problèmes.
Personne n’allait venir l’embêter maintenant qu’il se sentait bien.
C’était parfaitement déraisonnable comme comportement et il songeait que Francis était parfaitement capable de venir le chercher, juste pour le contre dire, et le ramener au QG de force. Et si cela arrivait il serait non seulement sorti pour ne rien ramener mais il aurait aussi droit à une humiliation publique.
Il avait vraiment la flemme de se battre mais il savait que ce n’était pas en restant ici à se prélasser avec les félins qu’il allait pouvoir les sauver. Il ne ferait que délayer l’inévitable.
Quel plaie d’être un héros choisis des dieux.

«  J’arrive…  »

Héraclès ne voyait pas quoi ramener pour améliorer son quotidien, il voulait seulement des chats avec lui mais il se doutait bien qu’on allait pas le laisser ramener tout ceux qu’il venait de trouver. Il allait donc devoir trouver autre chose.
En traînant les pieds il s’avança vers une des maisons, prendre de la nourriture ne serait jamais une mauvaise idée et il y aurait bien des produits qui se conservent longtemps encore disponible. Ensuite il pourrait ramener du café, et tout autre produit non périssable.
Il entra dans la maison avec sa montagne de chats sur lui et il partit explorer, ne se souciant que peu si Vietnam le suivait ou non.
Direction la cuisine où il fouilla tous les placards, faisant le tri entre ce qu’ils pourraient ramener et ce qui était bon à jeter, il avait trouvé des boîtes de conserves, des épices diverses, du miel, des vivres en poudre, des bouteilles d’eau ainsi que du sel, du poivre et un peu de sucre.
Grèce aurait besoin d’un sac pour transporter déjà tout cela, il espérait qu’il trouve quelque chose dans la maison même si il se doutait que les anciens propriétaires avaient sûrement pris leur plus grands sac avec eux. Porter de l’eau en remontant le flanc de la montagne ne le tentait déjà pas mais le faire sans sac le tentait encore moins.

Chasse aux vivres.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Féminin
Messages : 27
Date d'inscription : 12/06/2018
Localisation : Continent Asiatique

Information
Vie Général:
25/25  (25/25)
Vie Mission:
25/25  (25/25)
Inventaire:
TERMINATOR
Voir le profil de l'utilisateur




Viêt Nam
TERMINATOR
Ven 29 Juin - 17:12

Alcoolique en quête de vodka. 17/06

!-- FT & INFORMATIONS -->
<>

-J’arrive…
Je baissa mon regard sur Grèce, pour le voir partir... encore, avec cette-fois-ci une couverture de chat sur lui. Je le suivis dans une des maisons où il avait jeté son dévolu et commençait déjà à fouiller les placards de la cuisine et commençait un premier tri.
-Évite de prendre les conserves ouvertes.
Ne voyant pas comment l'aider dans sa tâche, je rajouta alors :
-Je vais fouiller les autres pièces, d'accord ?
Je partis découvrir les lieux, en me souciant pas s'il m'avait entendu ou pas.
Pour transporter ce qu'on allait ramené, il faudrait des sacs, mais ça m'étonnerait que les gens qui ont fui cet endroit en aient laissé.Commençais-je à penser. J'en tira la conclusion qu'il fallait se rabattre sur des sac poubelle. Je partis donc en quête de cet objet mais aussi celui de médicaments, qui pourront être utile. Donc cherchons une salle de bain où se situe logiquement tout le nécessaire à pharmacie.
La maison était grande à mes yeux. Je passa devant plusieurs pièces rempli du silence de l'abandon, dont une rose Hello kitty qui faisait office de chambre, qui aurait rendu dingue Taïwan et Chine. J'étais arrivé devant un escalier et toujours pas de salle de bain.
-Grèce, si tu me cherche, je suis en haut.
Suite à cela, je monta les escaliers un peu grinçant, pour attérir sur un couloir avec des portes sur chaque côté. Et c'est au bout de la troisième que je trouva enfin une salle de bain. Je me mit à mon tour à chercher dans les placards des pansements, bandages, médicaments qu'on aurait besoin à l'avenir mais aussi de nécessaire d’hygiène.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Masculin
Messages : 80
Date d'inscription : 04/06/2018
Localisation : Montréal.

Information
Vie Général:
25/25  (25/25)
Vie Mission:
25/25  (25/25)
Inventaire:
Ven 29 Juin - 18:35




Alcoolique en quête de vodka.




Russie, Vietnam, Canada & Grèce






Il vit Russie lui adresser un sourire ; c’était quelque chose d’un peu effrayant quand on savait que tout pouvait se cacher derrière, car il pouvait autant penser à des choses douces qu’à des choses plus malsaines, malgré l’étirement jovial de ses lèvres. Canada déglutit quelque peu à cette pensée.


— En effet, je crois que tu n’as pas énormément de choix devant toi ! Avait alors dit Ivan.


Matthew suivit alors le doigt que le Soviétique venait de pointer sur un petit groupe de maisons, bien plus loin d’eux. Elles avaient la même tête affreuse et triste, avec leurs volets qui commençaient à sévèrement se détacher des rebords des fenêtres, et leurs vitres éclatées comme si on avait lancé tout une piscine de cailloux.


— Allons visiter ces maisons, Canada.
— D-D’accord. Répondit doucement l’interpellé.


Il suivit alors la nation plus grande jusqu’à ces maisons, croisant en chemin des vieilles caisses écrasées et des cadavres d’animaux morts ; certains semblaient être fraîchement tués – ce qui ne rassura guère le Nord-Américain – et d’autres étaient carrément réduits à l’état de tas d’ossements.


— Écoute, avant de rentrer, on va devoir vérifier qu’il n’y a rien qui se cache à l’intérieur, ensuite, on pourra fouiller en détail chaque pièce. Expliqua son coéquipier de fortune. Je rentre en premier, ensuite, tu me rejoindras.
— On fait comme ça !


Le Russe s’approcha de la porte avant de lentement attraper la poignée.


— Je suis prêt . . . Attends ici . . .
— D’accord.


Il ouvrit définitivement la porte et entra à l’intérieur, Canada sentit comme une odeur de poussière désagréable envahir ses narines.


— Y’a rien a signaler ici . . . Tu peux entrer . . . Je te propose de commencer par le salon . . .


Matthew hocha positivement la tête et entra, regardant tout autour de lui et imprimant ce qu’il voyait. Il se trouva bien rapidement dans le salon, les meubles couverts d’une fine couche de poussière ; il chercha alors dans les tiroirs de la grande commode de bois. Il ne restait que des morceaux de papier vierges, jaunit, et des mouchoirs en tissus. Le Canadien haussa des épaules et pris le tout, les mettant dans les poches de sa veste, au moins il venait de trouver quelque chose, bien que cela ne soit pas fort utile pour le moment. Il se retourna pour faire face à un meuble imposant, avec des vitres en verre ; sûrement pour exposer des bibelots, ou ranger la vaisselle.

Canada ouvrit les portes vitrées, se recevant de la poussière sur le visage, et fouilla de nouveau. Pas plus fructueux, quoique plus important : Deux vieilles assiettes en assez bon état, une bougie à moitié fondu et un cocotier en ce qui semblait être de l’argent.


— Ça pourra toujours nous servir. Murmura le pays, comme pour lui-même.


Cependant, il ne savait pas où ranger sa vaisselle, ses poches étaient bien trop petites. Il haussa les épaules et cria :


— Russia ! Tu as trouvé des choses de ton côté ?



CSS par Gaelle
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Féminin
Messages : 189
Date d'inscription : 10/09/2014
Localisation : Derrière toi.

Information
Vie Général:
25/25  (25/25)
Vie Mission:
25/25  (25/25)
Inventaire:
Ven 29 Juin - 18:46
ALCOOLIQUE EN QUÊTE DE VODKA.ft. Grèce - Viet Nam - Canada - Russie

Tout doucement, à l’insu des malheureux aventuriers, derrière l’une des portes de l’étage une créature s’agite. Elle a bien entendu des bruits...Des bruits de vie… Quelqu’un était entré. Quelqu’un était présent. La créature meurt de faim, cela fait des jours et des jours qu’aucune chaire n’est passé dans sa gueule. Son estomac cri famine. Elle veut manger, elle veut se nourrir. Mais pour cela il va falloir attraper ses proies. Ses yeux globuleux fixent la porte qui pourrait la conduire hors de cette pièce, là où se trouve son futur repas.
La créature guette le moindre bruit. Les grincements typiques d’un escalier…. Quelqu’un monte à l’étage. Quelqu’un à sa portée.

D’autres bruits retentissent. Silencieusement, la créature grimpe le long du mur. Et passe par la fenêtre ouverte de la pièce. Se glissant à l’extérieur. Se faisant discrète comme une ombre. Avec précision, il longea la façade extérieur, pour pénétrer sur une autre fenêtre. Celle-ci était cassée. La créature y rentre sans trop de difficulté, se retrouvant dans le couloir de l’étage. Les bruits sont plus fort. La créature perd patience. Sa proie est toute proche. Avec sa vélocité il n’en ferait qu’une bouché. Il en salivait d’avance, quelques gouttes de bave corrosives tombèrent sur le plancher. Sa patience était à bout. La faim lui tordait l’estomac.

Le Squamanisotoma se lança à vive allure dans la direction de la salle de bain, agitant sa longue langue fourchue. Elle fit un saut sur sa proie pour la plaquer au sol.
Sa proie est une femme… Sa proie est Viet Nam.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Féminin
Messages : 189
Date d'inscription : 10/09/2014
Localisation : Derrière toi.

Information
Vie Général:
25/25  (25/25)
Vie Mission:
25/25  (25/25)
Inventaire:
Ven 29 Juin - 18:46
Le membre 'Maitre' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Attaques' : 2
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Féminin
Messages : 27
Date d'inscription : 12/06/2018
Localisation : Continent Asiatique

Information
Vie Général:
25/25  (25/25)
Vie Mission:
25/25  (25/25)
Inventaire:
TERMINATOR
Voir le profil de l'utilisateur




Viêt Nam
TERMINATOR
Ven 29 Juin - 20:41

Alcoolique en quête de vodka. 17/06

!-- FT & INFORMATIONS -->
<>

Je sentis un frisson de danger parcourir ma colonne vertébral, avant d'être violemment plaqué au sol. J'en eus le souffle coupé. La première chose qui me vient à l'esprit c'est d'essayai de me retirer en rampant, du poids qui pesait sur mon dos, pour ensuite essayer de courir vers les escaliers.  
-GRECE !! VIENS M'AIDER !!
Pourquoi j'avais eu l'idée d'attacher la machette à ma taille. Pourquoi me suis-je autant éloigné de Grèce. Et surtout pourquoi il a fallut que ça tombe sur moi.
Et cette créature pesait son poids. Je me débattait tant bien que mal pour sortir d'ici. Je vis du coin de l’œil que c'était un gros lézard affreux qui avait une bave bizarre.
-GRECE !! GROUILLE !!
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Sam 30 Juin - 16:30
Grèce était partit à la recherche de sacs, il fouillait toujours le rez-de-chaussé quand il entendit Vietnam hurler et l’appeler à l’aide. Allons bon encore quelqu’un qui avait besoin de son aide. Il n’avait pas signé pour être un héros mais l’univers entier avait décidé de le forcer à en être un, quelle plaie.
En soupirant Grèce se dépêcha de monter et guidé par les cris de détresse de la vietnamienne il la trouva sous une horrible créature qui avait une vague ressemblance avec un lézard. Gros le lézard.
Que faire ? Il ne pouvait se permettre de réfléchir trop longtemps, ça ne ferait que mettre la jeune femme encore plus en danger, qui sait si cette bête n’était pas venimeuse ? Mais il ne prenait jamais de décision qu'après une très longue réflexion… Si il ne pouvait envisager toutes les options et conséquences il risquait de prendre la mauvaise décision ! Mais si il prenait tout son temps pour réfléchir comme il en avait besoin la vietnamienne risquerait d’y passer.
Tant pis.
Maudissant l’univers et les dieux (pas bien), il se précipita sur la bestiole en hurlant.

«  POUR ARES ! »

Il n’était pas un héros et il ne voulait pas en être un.
Il tenta d’arracher l’horrible bestiole de Vietnam.
Si il criait à la gloire d’Arès après avoir maudit les dieux il allait s’en sortir hein ?
Pouvait-il donner des coups de poings dans cette chose ? Sentirait-elle quelque chose ? Il n’avait que son corps à disposition de toute façon, si il venait à réussir à déloger la créature de la jeune femme il allait devoir attaquer à main nues.
Victoire !
La créature fut éloignée de Vietnam et Grèce tenta de l'envoyer valser dans le mur pour l’assommer, ça marchera toujours mieux qu'un simple coup de poing.

Grèce, héros contre son grès.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Féminin
Messages : 189
Date d'inscription : 10/09/2014
Localisation : Derrière toi.

Information
Vie Général:
25/25  (25/25)
Vie Mission:
25/25  (25/25)
Inventaire:
Sam 30 Juin - 16:30
Le membre 'Grèce' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Attaques' : 10
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Féminin
Messages : 189
Date d'inscription : 10/09/2014
Localisation : Derrière toi.

Information
Vie Général:
25/25  (25/25)
Vie Mission:
25/25  (25/25)
Inventaire:
Sam 30 Juin - 17:25
ALCOOLIQUE EN QUÊTE DE VODKA.ft. Grèce - Viet Nam - Canada - Russie

Le Squamanisotoma écrasait de tout son poids sa proie. Cherchant à immobiliser sa victime, pour la dévorer vivante. La dévorer tout doucement, tranquillement. La proie avait beau se débattre, elle n'irait pas loin. Le Squamanisotoma avait faim, et n'allait pas laisser échapper si facilement son repas. La créature approcha sa mâchoire emplit de bave vers le visage de Viet Nam. Mais au moment de refermer sa mâchoire pestilentielle, un intrus l'éloigna de son repas.

La mâchoire du Squamanisotoma claqua violemment dans le vide. Frustré par l'intrus. Il se dégagea loin de lui, et tenta de lui mettre un violent coup de queue.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Féminin
Messages : 189
Date d'inscription : 10/09/2014
Localisation : Derrière toi.

Information
Vie Général:
25/25  (25/25)
Vie Mission:
25/25  (25/25)
Inventaire:
Sam 30 Juin - 17:25
Le membre 'Maitre' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Attaques' : 5

--------------------------------

#2 'Dégât' : 5
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Masculin
Messages : 27
Date d'inscription : 30/05/2018
Localisation : Derrière toi :D

Information
Vie Général:
25/25  (25/25)
Vie Mission:
25/25  (25/25)
Inventaire:
Sam 30 Juin - 18:33
Alcoolique en quête de vodka

Je rentrais en premiers dans le salon, c’était assez sale… La poussière pouvait témoignait de la non-présence d’un être vivant ici. Je ne pensais que la précieuse Vodka est là, dans le salon, il n’y avait pas ce genre de chose. De plus, il nous fallait trouver des sac pour transporter notre butin. Je laissais Canada dans le salon et je me dirige vers la cuisine.

Elle était en aussi piteux état que le salon, mais ce qui m’intéressait était les placards. Je récupérais deux sacs qui traîner à la buanderie et j’ouvrai les placards de la cuisine en grand, il n’y avait plus beaucoup de choses à l’intérieur, sûrement récupéré par les propriétaires pendant leur départ. J’avais trouvé 4 boîtes de conserve et une louche en plastique que j’avais vite rangé dans le nouveau sac trouver. Il n’y avait aucune trace de Vodka dans cette maison. Les habitants ne devaient pas être de gros buveur. Alors que j’allais sortir de cette pièce, Canada me cria une question.

— Russia ! Tu as trouvé des choses de ton côté ?

Je le rejoins au salon pour lui faire part de mes découvertes.

- Pas grandes choses… Quelques boîtes de conserve… Allons voir à l’étage, on trouvera peut-être de meilleurs objets.

Je tendis un sac à Canada et me dirigeai vers les escaliers, je continuais à passer devant pour le protéger en cas d’attaque surprise des créatures. Ils nous attendent peut-être, ils sont fourbes.
Je montai marcher par marche, en essayant de ne pas trop faire de bruit. Puis jeta un œil sur le couloir… Personne à l’horizon.

- On va d’abord vérifier qu’aucune créature ne se cache dans une pièce et après on fouille ça te vas ?

Il y avait 5 portes dans ce couloir, la maison devait être composé probablement de 2 chambre, une salle de bain, un toilette et un bureau.
Je commence à avancer vers la première porte et je l’ouvre en grand, il n’y avait personne. C’était le bureau, il y avait un reste d’ordinateur avec plein d’autre chose comme des livres. Je ressortis aussitôt de la pièce, soulagé légèrement et je m’approchai de la deuxième pièce.
À chaque nouvelle porte, un petit stresse traversé mon être. Et si il y avait une grosse créature qui se cacher derrière prêt à me sauter dessus ? Quelle sensation agréable… J’avais envie de tous les écrasé comme des cafards…

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Masculin
Messages : 80
Date d'inscription : 04/06/2018
Localisation : Montréal.

Information
Vie Général:
25/25  (25/25)
Vie Mission:
25/25  (25/25)
Inventaire:
Sam 30 Juin - 19:30




Alcoolique en quête de vodka.




Russie, Vietnam, Canada & Grèce






Pour réponse à sa question criée, Canada vit son coéquipier arriver dans le salon, un sac plein à la main.


— Pas grandes choses . . . Quelques boîtes de conserve . . . Allons voir à l’étage, on trouvera peut-être de meilleurs objets. Dit la nation tout en tendant sa besace vers l’autre.
— Sûrement ; allons-y.


Le blond posa d'abord ses assiettes trouvées sur la table basse du salon, n'ayant point trouvé de sac pour les prendre avec lui ; ils se dirigèrent donc vers les escaliers, quelques mètres plus loin, Russie devant, le Canadien à sa suite. Montant marche par marche, ces dernières grinçant méchamment à chaque pas, s’accrochant à la vieille barre en bois, ils arrivèrent à l'étage. La sensation de vide du lieu faisait frémir Matthew. Sur le porche, cinq portes se présentaient à eux.


— On va d’abord vérifier qu’aucune créature ne se cache dans une pièce et après on fouille, ça te vas ?
— Yes, ça me va.


Ivan se dirigea alors vers l’une des portes et tourna la poignée ; aucune once de vie derrière, apparemment. Canada s’approcha, glissant sa tête dans la pièce, remarquant qu’il s’agissait d’un bureau. Le Soviétique quitta la salle et alla vers l’autre huis, la nation polaire toujours en train de le suivre de près. Ce dernier était en train de prier dans sa tête ; il craignait de tomber nez à nez face à une de ces créatures, encore une fois. Il veillait à rester près de Russie.



CSS par Gaelle
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Féminin
Messages : 27
Date d'inscription : 12/06/2018
Localisation : Continent Asiatique

Information
Vie Général:
25/25  (25/25)
Vie Mission:
25/25  (25/25)
Inventaire:
TERMINATOR
Voir le profil de l'utilisateur




Viêt Nam
TERMINATOR
Sam 30 Juin - 20:35

Alcoolique en quête de vodka.

!-- FT & INFORMATIONS -->
<>

Alors que sentais sa mâchoire pestilentielle se rapprocher de mon visage, Grèce arriva enfin pour m’enlever cette créature de mon dos.
Enfin libérer de son poids, je me fis pas prier pour me relever et tirer ma machette en direction de cette abomination.
Si elle a crut ne serait-ce qu’un instant qu’elle allait pouvoir me manger comme ça, elle se fout le doigt dans l’oeil ou devrais-je dire la queue. En parlant de queue…, je vais lui la couper comme ça, ça lui apprendra à me plaquer au sol comme un rugbyman, non mais oh ! Je me positionna en resserrant ma prise sur la machette, prête à lui asséner  un coup bien placer.
Des pensés sombres venaient m’envahir, je n’aimais pas, mais absolument pas qu’on me traite ainsi et j’allai lui faire subir le même affront à la sauce asiatique.
-J’espère pour toi, Đồ chó chết, que tu aime les sushis ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Féminin
Messages : 189
Date d'inscription : 10/09/2014
Localisation : Derrière toi.

Information
Vie Général:
25/25  (25/25)
Vie Mission:
25/25  (25/25)
Inventaire:
Sam 30 Juin - 23:45
Le membre 'Viêt Nam' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Attaques' : 5

#2 Dégât' : 4
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hetalia Last Judgment :: Terre désolée :: Ruine du monde :: Europe-
Sauter vers: