Hetalia Last Judgment
Depuis toujours l'humanité à mené une longue quête pour atteindre l'immortalité. Au cours du temps, les humains ont remarqués la présence d'individu ayant cette capacité de traversé le temps hors de l'échelle de vie humaine. Les nations.
AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujetRépondre au sujet  :: Terre désolée :: QG Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[13.06.18] Kumajiro où t'es? ft-Canada

avatar
Masculin
Messages : 31
Date d'inscription : 17/10/2015

Information
Capacité: Poison
Vie:
25/25  (25/25)
Inventaire:
Mer 13 Juin - 17:53

Kumajiro où t'es? ft-Canada

En ce jour tranquille, Francis errait comme à son habitude dans les couloirs du QG. Mur blanc, mur blanc... Encore et toujours ses maudits murs blancs. Dieu qu'il haïssait les murs de ce QG. Le prix de la protection, était l'enfermement. Il priait intérieurement que cette situation ne s'éternise pas. Le ciel lui manquait, l'odeur des fleurs aussi.

Francis était nostalgique du temps ou tout aller relativement bien. Quand il ne fallait pas se cacher. Quand le monde n'était pas infesté de créature. Quand il pouvait encore enlacer quelqu'un sans lui faire courir un risque certain. Avoir quelqu'un avec qui partager sa couche lui manque.

Doucement il se dirigea vers le salon du QG. Peut-être qui avait du monde? Un peu de vie dans ce laboratoire glaciale ? Même entendre de loin l'animation lui ferait du bien. Un peu lui fait plaisir en cette période. Il avait encore un peu peur de côtoyer les autres. Surtout depuis l'incident avec son plus vieil allié. Les accidents arrivent si vite quand il y a beaucoup de monde. Et il ne voulait pas faire plus de mal. La situation était bien assez épuisante, pas la peine de faire plus de dégâts. En stressant les habitants du QG avec un nouveau cas d'empoisonnement.
Mais la chaleur de la vie lui manquait encore plus que l’extérieur. Finalement il entra dans le salon, souriant.

"Bonjour tout le monde."
.

___________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Masculin
Messages : 15
Date d'inscription : 04/06/2018
Localisation : Montréal.

Information
Capacité: Force
Vie:
25/25  (25/25)
Inventaire:
Mer 13 Juin - 19:35




Kumajirô, où t'es ?




France & Canada






Canada n'avait pas dormi de la nuit. Non, vraiment, il en avait été incapable. En fait, depuis toute cette histoire, dès qu'il fermait les yeux, il revoyait l'image des créatures cadavériques en face de lui, ensanglantées jusqu'aux os et effrayantes comme les pires monstres des profonds cauchemars. Il lui était déjà arrivé de crier rien qu'en refermant les paupières. Matthew n'avait pas croisé beaucoup de créatures, du début jusqu'au quartier général, mais il se souvenait très bien de ce moment précis dans lequel il en avait rencontré une pour la première fois. Cette vision était comme imprimée dans sa mémoire et dans les profondeurs de ses yeux ; il ne pouvait s'en défaire. Il était impossible à Canada de les effacer, elles avaient laissées de trop grosses entailles dans son esprit. Bien qu'aucunes d'entre elles ne l'avaient blessé, ou même touché, non . . . Rien que leur apparence, laide et répugnante, dangereuse et informe, l'avait hanté.

Alors la nation polaire n'avait cessé de faire les cent pas dans le couloir désert et qui faisait résonner chaque pas du pays. En fait, dès qu'il n'avait rien d'autres à faire, il faisait ça : Tourner en rond, le regard dans le vide et une main accrochée au menton. Quelques fois, il lui arrivait de réveiller Kumajirô par mégarde.

Cette nuit-là, il n'était pas juste allé dans le couloir, mais directement dans le salon. C'était vide, spacieux, et était une pièce meublée de nombreux fauteuils. Il passa un long moment à regarder les quelques ouvrages qui peuplaient les étagères poussiéreuses, à lire les titres et les noms des auteurs, à examiner l'effet du temps qui commençait à grignoter la qualité des livres. Il s'était soudainement étiré, avant de bailler et de s'asseoir sur un des fauteuils non loin de lui. Il fixa le plafond grisâtre pendant quelques instants, puis il s'était endormi.

Le lendemain matin, Canada fût réveillé par une nation qui l'avait découvert là, avachi dans le fauteuil. Il reprit alors presque immédiatement conscience, quoique toujours un peu dans les vapes, se levant en un bond, en arrangeant ses lunettes ovales qui avaient commencées à tomber et saluant les autres nations présentes dans la salle.


— Quelle heure il est ? Il demanda, sa voix encore endormie, ce qui produisit un son pâteux.


Et bien, il avait loupé un repas, mais ça ne l'alarma pas plus que ça : Il pouvait bien survivre ; après tout, Matthew était une nation : Le grand Canada, le deuxième plus grand pays du monde, fils de France et frère d’États-Unis. Et puis, cela faisait une ration de plus dans les cuisines.

Il entendit la porte du salon s'ouvrir ; il se retourna et vit France entrer.


— Bonjour, France ! Lança Matthew, joyeux, toujours sur ce même ton lasse et mâché.



CSS par Gaelle
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Masculin
Messages : 31
Date d'inscription : 17/10/2015

Information
Capacité: Poison
Vie:
25/25  (25/25)
Inventaire:
Mar 19 Juin - 15:37

Kumajiro où t'es? ft-Canada


Des nations étaient déjà présentes dans le salon. Vraiment c'était la pièce la plus vivante du QG. Si on cherche quelqu'un, c'est dans le salon qu'on le plus de chance de le trouver. Ça ou le dortoir et le réfectoire. Enfin passons.

Une chose pourtant rendait encore plus heureux le français. Plus que de voir du monde. C'était de voir son fils. Canada. Ce dernier se trouvait également dans le salon.
— Bonjour, France !

Dès que Francis, entendit la voix de Canada, il eu alors comme premier réflexe de vite se rapprocher.
"Bonjour fiston."
Pourtant il se retient de faire le moindre geste trop affectif. Bye-bye accolade, câlin, frottement de cheveux ou tout autre contact. C'était rageant mais c'était pour le mieux. Il allait quand même pas faire de mal à son cher petit. Ce serait affreux sinon. Avec son éternel sourire, Francis demanda doucement à Canada.
"Comment vas tu mon grand? Tu as l'air fatigué."

Il l'observa tranquillement. Ah les vieilles manies. Oui il est un peu papa poule, mais chuuuut! Il vérifiait du regard que Canada n'avait rien... A tiens en parlant de rien. Il lui semblait qu'une chose manquait. Un détail... Mais quoi... Mhhh. Le français prit un air pensif. Cherchant ce qui pouvait ainsi le lui faire trotter l'esprit.
Blanc... Oui mais quoi de blanc...
Quelques choses de ... poilue... Blanc... poilu... Une fausse barbe de père Noël? Non ceci c'est pour Finlande!
Blanc et poilu... Blanc et poilu... Blanc et.... Mais bien sur.

"Je vois pas ton nounours Canada. Tu l'as laissé au dortoir?"
.

___________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Masculin
Messages : 15
Date d'inscription : 04/06/2018
Localisation : Montréal.

Information
Capacité: Force
Vie:
25/25  (25/25)
Inventaire:
Mar 19 Juin - 18:07




Kumajirô, où t'es ?




France & Canada






— Comment vas-tu mon grand ? Tu as l'air fatigué. Demanda son père, suivit d'une petite remarque.


En effet, le Canadien avait une petite mine exténuée ; il bâilla même, en passant sa main devant sa bouche. En même temps, il fallait bien que les marques de ses nuits blanches surgissent à un moment ou un autre. Il ne dit rien pendant quelques instants, avant de répondre :


— Oui, je le suis, mais ça va ; je n'ai pas beaucoup dormi cette nuit, pour tout dire. Matthew soupira, avant de reprendre son chaleureux sourire.


Le Français semblait le fixer et dans ses pensées, mais il ne posa pas de question. Il se leva, alla prendre un livre au hasard dans les petites étagères et alla s'asseoir sur le même fauteuil. Il n'avait même pas ouvert l'ouvrage que la voix de son père le coupa dans son action.


— Je vois pas ton nounours Canada. Tu l'as laissé au dortoir ?


La nation polaire regarda France en tournant rapidement son visage vers lui.


— Il me semble . . . En fait, je n'ai pas dormi dans le dortoir, mais ici, dans le salon. Matthew pria mentalement pour ne pas qu'il se pose des questions sur la raison du pourquoi. Mais peut-être qu'il est allé se balader entre les étages ; il fait ce qu'il veut, temps qu'il ne se met pas en danger. J'ai confiance en lui !



CSS par Gaelle
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Hetalia Last Judgment :: Terre désolée :: QG-
Poster un nouveau sujetRépondre au sujetSauter vers: